Comment planter des arbustes dans son jardin en fonction de la saison ?

L’art de jardiner ne se limite pas simplement à semer quelques graines et attendre qu’elles poussent. Il requiert une connaissance approfondie des plantes, de leur cycle de vie et des conditions dans lesquelles elles s’épanouissent le mieux. Un jardin vibrant, coloré et chargé de senteurs est le rêve de chaque jardinier passionné, et pour cela il vous faudra connaître la bonne méthode et le bon moment pour planter des arbres et des arbustes.

Période propice pour une plantation réussie

La période entre octobre et mars est généralement considérée comme propice pour réaliser des plantations d’arbres et d’arbustes, à condition que le sol ne soit pas gelé. Cette période offre des conditions favorables à l’enracinement et à la croissance des végétaux, car la température est plus fraîche et les précipitations sont souvent plus abondantes.

A lire également : Quelle est l'importance de la publicité pour un commerce ?

Pour les arbres à racines nues, il est possible de les planter jusqu’à la fin du mois de mars. Cependant, les experts recommandent principalement les mois d’octobre et de novembre pour effectuer ces plantations. En effet, à cette période, les pépiniéristes ont déjà récolté leurs plants et les ont stockés dans des entrepôts à une température adéquate, ce qui garantit leur fraîcheur et leur qualité. Cela concerne notamment les roses, les arbustes à feuilles caduques, les haies et les petits arbres.

Choisir de planter vos végétaux pendant cette période propice augmente les chances de réussite de vos plantations, car les plantes ont suffisamment de temps pour s’enraciner avant l’arrivée des chaleurs estivales. Les arbres et arbustes plantés à ce moment-là sont mieux préparés pour affronter les conditions climatiques rigoureuses de l’hiver. Pour plus d’informations pratiques, cliquez-ici.

A lire aussi : Tout savoir sur l'assurance décennale

Importance des racines des arbres

Il existe trois types principaux de systèmes racinaires que vous pouvez rencontrer lors de l’achat d’un arbre ou d’une rose. Il s’agit notamment des arbres et roses à racines nues, soit les plantes livrées sans terre autour des racines, des plantes à motte dans un substrat de tourbe et enfin, des arbres et roses en pots.

Les experts recommandent vivement de planter les arbres à racines nues en octobre-novembre. Ceci parce que durant cette période, la plante dépense plus d’énergie et les racines n’ont pas suffisamment de temps pour se développer avant l’hiver. Cela contribue ainsi à augmenter la résistance au froid de l’arbre pendant les mois hivernaux rigoureux.

Recommandations spécifiques pour les conifères résistants aux gelées

Pour les conifères résistants aux gelées, il est crucial de respecter un calendrier de plantation spécifique pour garantir leur réussite. Ces arbres ont besoin d’une période de temps adéquate pour développer un système racinaire robuste qui les aidera à affronter les conditions hivernales rigoureuses.

Idéalement, les conifères résistants aux gelées, que ce soit avec du sol ou une motte de racines, doivent être plantés au début du mois de septembre. Cette période permet aux arbres de s’enraciner profondément avant l’arrivée des premières gelées. En plantant tardivement, c’est-à-dire après cette période recommandée, la plante risque de manquer d’énergie pour développer ses racines de manière adéquate. Lorsque l’hiver survient, les racines peuvent ne pas avoir poussé suffisamment pour fournir à la plante la résistance nécessaire aux conditions climatiques extrêmes.

Planter les conifères résistants aux gelées au début du mois de septembre assure donc qu’ils auront le temps nécessaire pour s’établir solidement avant que les températures ne chutent. Cela favorise leur capacité à absorber l’eau et les nutriments du sol, à se stabiliser et à s’adapter progressivement à leur nouvel environnement.

Nathalie
Afficher Masquer le sommaire