Actu

Évacuation des eaux usées : quelles sont les dispositifs les plus adaptés à une maison individuelle ?

375views

Vous souhaitez faire construire ou acheter une maison et vous vous posez des questions sur les différents moyens d’évacuer l’eau usée de votre logement ? Nous allons voir dans cet article, les dispositifs existants et leur entretien.

Les différents réseaux d’évacuation et leur fonctionnement

Un système d’évacuation des eaux usées adapté est primordial pour conserver une habitation saine. Les eaux usées sont séparées en deux parties :

A voir aussi : Tout savoir sur l'assurance décennale

  • les eaux ménagères, qui sont considérées comme les moins polluantes et qui proviennent de la cuisine, de la salle de bains et des appareils électroménagers ;

  • les eaux vannes, qui proviennent, quant à elles, des toilettes.

    A lire en complément : Fausse caméra : bonne idée ou pas pour protéger la maison ?

Des canalisations verticales et horizontales permettent l’évacuation de ces eaux, qui sont ensuite récupérées par des collecteurs principaux. Divers systèmes, comme les ventilations, les aérateurs, les siphons ou encore les clapets anti-vide empêchent les mauvaises odeurs de refluer des tuyaux d’évacuation. Si les canalisations sont trop longues ou qu’elles n’entraînent pas une gravité suffisante pour l’écoulement des eaux usées, vous pouvez voir ici des stations de relevage qui permettent d’apporter des solutions à ces difficultés.

Il existe deux types de chutes permettant l’évacuation des eaux usées des collecteurs :

  • la chute séparée : fréquente dans les anciens logements, les eaux ménagères et les eaux vannes sont évacuées dans des tuyaux séparés dont la structure est lisse ;

  • la chute unique : les deux types d’eaux usées sont évacués par le même tuyau et sa structure est nervurée. Cette chute permet d’éviter les reflux de mauvaises odeurs et les bouchons.

Si votre commune dispose d’un réseau de collecte collectif des eaux usées, il est obligatoire de faire raccorder le système d’évacuation des eaux usées de votre logement à ce réseau. Si cela n’est pas le cas, vous devez disposer d’un système d’assainissement individuel traitant toutes les eaux usées.

L’entretien de son réseau d’évacuation

Si votre système d’évacuation d’eau est individuel, il est nécessaire de faire réaliser une vidange tous les quatre ans par une entreprise spécialisée, moyennant la somme de 200 €. Celle-ci doit fournir un certificat où est mentionnée la quantité des boues récoltées et leur nature, ainsi que leur lieu d’élimination. Si vous vendez votre bien, un diagnostic de l’état de l’installation, ayant été réalisé il y a moins de 3 ans, devra être fourni.

Si le système d’évacuation des eaux usées et cette fois-ci collectif, c’est à vous d’entretenir l’accès permettant de contrôler le système d’assainissement, aussi appelé le regard, si celui-ci se trouve sur votre propriété. Il est important de nettoyer l’intérieur du regard une à deux fois par an, et de protéger votre compteur à l’aide d’une protection isotherme pour éviter qu’il ne gèle.