Piscine

Piscine : 3 conseils d’un professionnel pour mieux en prendre soin

181views

Disposer d’une piscine est idéal pour les longues journées d’été. Il s’agit d’un bon moyen de se rafraîchir durant la saison chaude. D’ailleurs, les piscines sont très appréciées des enfants, qui n’hésiteront pas à y plonger dès qu’ils en auront l’occasion. Cependant, gardez en tête qu’il est important de prendre soin de votre piscine, pour que l’eau reste propre. Voici donc différentes astuces pour garantir une bonne hygiène à votre piscine.

Piscine : comment garantir une bonne hygiène ?

Un traitement régulier est le seul moyen de garantir une bonne hygiène à votre piscine. Autrement, l’eau qu’elle contient risque de devenir un bouillon de culture propice à la formation de dangereuses bactéries. Celles-ci peuvent être à l’origine de pathologies potentiellement mortelles. Pour protéger les baigneurs et garder une eau saine, il convient d’entretenir la piscine régulièrement. Consultez un site spécialisé si vous cherchez un magasin de piscine à Avignon Le Pontet et ses environs.

A lire également : Quel escalier pour ma piscine ?

L’entretien d’une piscine est une affaire délicate qu’il vaut mieux confier aux soins d’un professionnel. Seul un expert peut en effet réaliser efficacement le traitement d’une piscine. Lui seul possède l’expérience et le savoir-faire nécessaire pour maîtriser la dégradation de la qualité de l’eau, avant que celle-ci ne représente un risque pour les baigneurs. Les dégradations peuvent être chimiques, organiques ou biologiques.

La pollution chimique : en quoi consiste-t-elle ?

La pollution chimique est en rapport avec la qualité physico-chimique de l’eau. Elle est également liée à l’ajout de réactifs pour le traitement, ce qui entraîne des modifications. De plus, le dégazage de la piscine et l’évaporation de l’eau y jouent également un rôle important. La présence de plusieurs éléments chimiques dans l’eau peut ainsi être nocive pour les baigneurs. Les principaux risques sont l’inhalation en grande quantité de produits de désinfection comme le chlore et les irritations oculaires dues aux chloramines.

A lire également : Comment aménager une piscine Semi-enterrée ?

entretien piscine

La pollution organique : de quoi est-il question ?

En ce qui concerne la pollution organique, il s’agit d’organismes de très petite taille appelés ambres solaires. Associés aux réactifs chimiques utilisés pour le traitement de la piscine, ils deviennent dangereux pour les baigneurs et peuvent causer bien des désagréments à ces derniers. Au contact des produits chimiques, les ambres solaires deviennent en effet des sous-produits pouvant être potentiellement dangereux. Pour vous éviter de courir inutilement des risques, faites appel à un spécialiste pour nettoyer l’eau de votre piscine.

La pollution biologique : de quoi il en retourne ?

Quant à la pollution biologique, il s’agit des germes provenant des sécrétions libérées par les baigneurs (sueur, salive, urine, etc.). Elles sont enrobées d’une gangue muqueuse. Grâce à cette protection, les germes sont invulnérables aux désinfectants. Elles se mettent à flotter et s’accumulent à la surface de l’eau. Un traitement rigoureux doit être mis en place afin de venir à bout de ces germes, pour que l’eau soit à nouveau saine.

Une piscine : pourquoi la filtrer ?

Filtrer votre piscine vous permet de faciliter son traitement. En capturant le plus d’impuretés possible, en particulier les particules insolubles dans l’eau, la filtration permet en effet une désinfection plus efficace. Elle permet aux produits désinfectants d’agir plus rapidement et plus efficacement. Pour plus d’efficacité, pensez à vérifier et à entretenir régulièrement le filtre de votre piscine.

Les filtres de piscines se divisent en trois grands types qui répondent tous au même principe de fonctionnement. On distingue les filtres à sable ou à verre, les filtres à cartouches et les filtres à diatomées. Le filtre à sable ou à verre utilise du silice pour la filtration. Le sable ou le verre peut également être remplacé par de la zéolithe. Cela permet d’ailleurs d’avoir de meilleures performances. Pour le nettoyer, il faut inverser les flux à l’intérieur.

En ce qui concerne le filtre à cartouche, il faut savoir qu’il nécessite la présence de nombreux éléments filtrants. En général, ceux-ci sont fabriqués en tissus synthétiques, ce qui permet de filtrer les particules très fines, de l’ordre de 15 à 20 microns. Le lavage de ce type de filtre s’effectue en dehors de son support. Il est ainsi nécessaire de le démonter pour le retirer. Quant au filtre à diatomées, il nécessite des supports filtrants dans lesquels se déposent des microalgues appelées diatomées. Grâce à celles-ci, il est possible de filtrer des particules dont la taille varie de 1 à 3 microns.

Chauffage de piscine : quelles sont les options disponibles ?

Pour réchauffer votre piscine, vous avez le choix entre plusieurs options. Par exemple, vous pouvez utiliser un chauffage solaire pour piscine. Cela nécessite l’installation de quelques panneaux solaires. Vous pouvez également opter pour une pompe à chaleur. Celle-ci apportera une bonne température à votre piscine. Quoi qu’il en soit, il vous appartient de faire votre choix. Quel que soit le système de chauffage que vous choisirez, vous pourrez vous baigner dans une température optimale.