Equipement

3 conseils pour réaliser l’installation d’un poêle à granulés

3 conseils pour réaliser l'installation d'un poêle à granulés
16views

Le chauffage est un besoin indispensable en période de froid et c’est la raison pour laquelle vous devez opter pour le système de chauffage qui s’adapte le plus à vos besoins. Bien qu’il existe plusieurs autres équipements de chauffage, les poêles à bois sont devenus une référence dans ce secteur.  Ils ont tout pour séduire et répondre aux attentes de leurs utilisateurs. Si vous envisagez d’engager des travaux d’installation d’un poêle à bois au sein de votre domicile, vous devez savoir comment vous y prendre. C’est beaucoup moins difficile que l’installation d’un chauffage central.

Comment réussir l’installation de son poêle à bois ?

Même si la pose de ces appareils de chauffage nécessite moins de travaux, il n’en demeure pas moins que cela doit être fait par un professionnel. Pour éviter toute déconvenue, il est recommandé de recourir aux services d’un installateur de poêle à granulés le plus proche. Ce dernier est doté d’une grande expérience qui lui permet de réaliser une installation sur mesure. Cela se fera sans doute suivant un certain nombre d’étapes.

A découvrir également : Le chauffage au bois : quel système choisir ?

Identifier le type de poêle à granulés adapté à vos besoins

Au regard de la multitude de modèles de poêle à granulés qu’on retrouve sur le marché, vous devez choisir celui qui correspond le plus à vos besoins.  Étant donné que la raison principale de son achat consiste à vous chauffer en hiver, l’appareil que vous choisirez doit tenir compte du nombre de pièces que vous souhaitez chauffer. Quel que soit le modèle choisi, l’installation se déroule comme la mise en place d’un poêle à bois classique. Autrement dit, il faut une entrée d’air comburant par une canalisation qui traverse le mur périphérique ou par un simple grillage d’aération. Par contre, avec un poêle à granulés étanche, l’air ne rentre pas dans la maison.

poêle à bois

A lire également : Les avantages du poêle à granulés

L’appareil est aussi caractérisé d’une arrivée d’air par un raccordement à une canalisation à double paroi de type concentrique pour l’alimentation en air combustible et pour l’extraction des fumées. Si votre logement est isolé et neuf, il garantit une meilleure étanchéité à l’air et peut être en conformité aux normes des habitations basses consommations ou BBC.

Tenir compte de la sortie des fumées

Il est possible d’installer son poêle à granulés de trois façons différentes en fonction du bâtiment, du type de poêle et des installations déjà mises en place. Les normes de sécurité à respecter en matière de mises en place d’une nouvelle canalisation d’évacuation des fumées sont fixées par la loi. L’installation en zone 1 sert à poser un conduit d’évacuation des fumées à la verticale ou à utiliser l’ancien conduit de cheminée. Vous pouvez placer le canal d’évacuation des fumées à l’extérieur du logement. Pour cela, fixez-le sur le mur le plus proche de l’appareil. L’installation en zone 2 ou sorite en ventouse verticale sert à installer un canal d’évacuation des fumées débouchant sur la toiture sans dépasser. Enfin, l’installation en zone 3 ou sortie en ventouse horizontale sert à placer le conduit qui débouche principalement sur la façade de l’habitation.

Trouver le bon emplacement pour son poêle à granulés

Le choix de l’emplacement dépend selon qu’il s’agisse d’une nouvelle installation ou d’un remplacement de l’ancien appareil. Mais si votre maison ne possède pas de canalisation, l’endroit doit être à définir. Un poêle à pellets peut être en effet placé au centre de la pièce principale pour une bonne diffusion de la chaleur.

Afficher
Cacher