Jardin

Arbre Saule crevette : plantation, entretien et exposition

205views

Le saule crevette (salix integra) est un petit arbre très apprécié pour son esthétique. Cousin du saule pleureur mais n’ayant quasiment aucun point commun avec lui, le saule crevette est une plante qui nécessite un minimum d’entretien. Dans notre article, nous vous expliquons comment effectuer la plantation et l’entretien d’un saule crevette.

Saule crevette : les caractéristiques de cet arbre

Le saule crevette est bien moins connu que son cousin le saule pleureur. Et pourtant, il mérite tout autant les honneurs car il tient une place toute particulière au jardin. Ce petit arbre, qui peut aussi être assimilé à un arbuste, est très décoratif. Son esthétique n’a rien à voir avec le saule pleureur, de ses feuilles à ses chatons, en passant par sa forme.

A découvrir également : Pourquoi faire installer un volet de piscine ?

L’arbre que l’on appelle le saule crevette a plutôt une allure de grand arbuste en forme de « touffe ». Sa taille est beaucoup moins imposante que celle des saules pleureurs. Salix integra peut atteindre les 3 mètres de haut mais n’ira pas au-delà en termes de hauteur.

Salix integra : un joli petit arbre très esthétique

Si vous décidez d’effectuer régulièrement la taille de votre saule crevette, dès la deuxième année après la plantation, vous pouvez conserver votre saule crevette à l’état de petit arbre, avec un aspect très fourni et très décoratif au jardin, notamment en sujet isolé.

A lire en complément : Une toiture pour votre véhicule :  pourquoi choisir un carport ?

L’une des caractéristiques principales du saule crevette est de posséder un feuillage vert qui évolue vers le rose et le blanc lorsque les rameaux sont recouverts par les chatons du saule crevette. Au printemps, le saule crevette change complètement d’aspect avec l’apparition combinée des chatons et des jeunes feuilles de l’arbuste, qui sont rose crevette.

Au jardin, on peut planter le saule crevette en sujet isolé ou en massifs, pour cumuler les effets esthétiques printaniers. On rencontre parfois le saule crevette sur un arbre porte-greffe, afin qu’il ressemble plus à un petit arbre et qu’il puisse se fortifier au mieux sur un tronc solide.

Plantation du saule crevette : nos conseils

Comment planter le saule crevette ? Quel est le sol idéal pour la plantation de cet arbuste ? Cet arbre a besoin, comme son cousin le saule pleureur, d’un sol humifère. Ceci signifie que le sol doit être riche en humus, afin que le saule crevette se développe bien.

Le saule crevette ne se plaît pas dans les sols calcaires ou les sols rocailleux. Vous souhaitez planter un saule crevette dans votre jardin ? Effectuez un paillage au moment de planter l’arbre, afin de préserver l’humidité à son pied. 

Emplacement idéal pour un saule crevette

Pour effectuer une plantation réussie, l’emplacement du saule crevette doit être pensé en amont. Un saule crevette doit avoir autour de lui une distance minimale de 1 mètre de distance avec les autres arbres.

Nos conseils de plantation pour le saule crevette :

  • Vous venez de récupérer un saule crevette chez le pépiniériste : le pot peut être trempé dans l’eau avant la plantation ;
  • Attendez que les bulles d’air disparaissent entièrement avant de faire la plantation en pleine terre de votre saule crevette ;
  • Vous pouvez tuteurer le saule crevette si besoin, avec un tuteur de 5 cm de diamètre : plantez le tuteur avant de déposer la motte dans le trou creusé ;
  • Creusez un trou de 2 fois la taille de la motte (environ 60 cm de diamètre) , et préparez un mélange de bonne terre de jardin, de compost / fumier avec du terreau ;
  • Placez une partie du mélange de terre au fond du trou et placez la motte du saule crevette par-dessus ;
  • Comblez avec le reste de mélange de terre et tassez légèrement ;
  • Un arrosage régulier est recommandé juste après la plantation du saule crevette, pour favoriser un bon enracinement et la fortification du système racinaire du saule crevette ;
  • Placez du bois fragmenté en guise de paillage au pied du saule crevette, pour garder l’humidité du sol.

Quand planter un saule crevette ?

Le meilleur moment pour faire la plantation d’un saule crevette est à l’automne, juste avant la dormance de l’arbre. Plantez votre saule crevette entre octobre et décembre, ou entre février et mai, avant les fortes chaleurs.

En effet, il est aussi possible de faire votre plantation de saule crevette au printemps, mais n’oubliez pas surtout pas de bien gérer l’arrosage de l’arbre. Les sols sont plus secs juste avant l’arrivée de l’été et les racines peuvent avoir plus de mal à se faire leur chemin et à se consolider.

Avant l’hiver et l’arrivée des périodes de gel, les sols sont plus tendres et gorgés d’eau. L’arrosage et l’entretien sont moins contraignants lorsque la plantation du saule crevette est faite en automne.

Comment planter un saule crevette en pot ?

Si vous préférez planter votre saule crevette en pot, le contenant devra faire au minimum 60 cm de diamètre et être percé. Un large pot en terre cuite (poreux, préserve la fraîcheur et laisse respirer la terre) est idéal. 

Préparez un mélange de 1/3 de compost, 1/3 de terreau et 1/3 de terre de jardin, comme pour planter un saule crevette en pleine terre. Vous pouvez aussi verser une bonne couche de billes d’argile dans le fond du pot, pour assurer un drainage optimal. Des tessons de terre cuite, des tuiles cassées ou des petites pierres peuvent aussi être employés pour faire cela.

La reprise du saule crevette doit pouvoir être assurée dans de bonnes conditions : après la plantation de l’arbre, arrosez 2 fois par semaine. Ce soin post plantation favorise un bon enracinement. Ajoutez un paillis sur le dessus du substrat, pour protéger votre saule crevette d’une évaporation trop rapide de l’eau et de l’humidité de la terre.

Entretien du saule crevette

L’entretien du saule crevette comprend la taille des rameaux, le renouvellement du paillage, l’arrosage et l’apport occasionnel de compost

Un saule crevette s’entretient globalement de manière assez simple. Cet arbre a besoin d’un sol très humifère et non sec : c’est le plus important pour que votre saule crevette pousse bien en terre.

Le saule crevette étant un arbre assez rustique, il peut supporter, une fois son système racinaire bien en place, des gelées allant jusqu’à -20 °C. Il est aussi tout à fait possible de planter votre saule crevette en pot  et de le laisser sur une terrasse sans avoir à le rentrer lors des gelées.

Un simple voile d’hivernage pourra le protéger si besoin et si vous craignez pour votre saule crevette en région froide.

La taille du saule crevette

La taille du saule crevette peut se faire dès la 2e année après la plantation. La toute première taille favorise la formation de nouveaux rameaux, porteurs de belles couleurs. Si le sujet est déjà conséquent, la taille peut se faire la première année après la plantation, en février et éventuellement en août pour une taille complémentaire des rameaux.

N’utilisez pas de coupe-haie car ce genre de machine favorise le développement des blessures de l’arbre (coupes non nettes).

Pour tailler le saule crevette, nettoyez un sécateur et donnez une forme de « touffe » ou un aspect de boule à votre saule crevette. Débarrassez l’arbre des rameaux morts ou abîmés en les coupant à la base.

Les besoins du saule crevette : sol et exposition

Le sol crevette a quelques besoins essentiels, notamment en termes de qualité de sol et d’exposition.

Quel sol pour le saule crevette ?

Le sol idéal pour un saule crevette est un sol riche et assez humide. Le saule crevette n’aime pas les sols calcaires, dans lesquels il aura du mal à bien s’enraciner. Le saule crevette a besoin d’avoir les pieds au frais, comme la majorité des sujets de la famille des Salicacées.

S’il aime l’humidité, la terre qui accueille un saule crevette ne doit pas non plus être détrempée. Le saule crevette est différent, en ce sens, du saule pleureur, qui aime bien avoir clairement les pieds dans l’eau !

Pour la plantation de votre saule crevette, le climat de votre région doit également être suffisamment frais, et la terre doit être légère et riche à la fois.

Exposition du saule crevette

De la famille des Salicacées, le saule crevette aime bien l’exposition mi-ombre à ensoleillée. Ne le plantez pas à côté d’un mur exposé plein sud, votre saule crevette risquerait d’avoir trop chaud avec les renvois de chaleur de la pierre. Un saule crevette n’aime pas non plus être exposé aux vents froids.

Si vous plantez votre saule crevette en pot, vous pouvez le déplacer sur un balcon ou sur une terrasse pour qu’il reste constamment en mi-ombre, son exposition idéale. Un temps d’ensoleillement minimum doit être respecté afin de lui donner cette belle couleur rose. Plus le saule crevette reçoit de soleil en journée, plus le rose de son feuillage sera prononcé.

Toutefois, si le saule crevette est trop longtemps exposé au soleil, ses feuilles risquent de se dessécher. Le fait de rester à l’ombre rendra son feuillage plus blanc, à l’inverse.

Les fragilités du saule crevette se situent surtout au moment de la taille et de la plantation. Afin de lui éviter de développer une anthracnose du saule, désinfectez la cisaille. Votre salix integra peut aussi être sujet à des attaques de parasites (chenilles, coléoptères).