Travaux

Comment isoler un pignon de maison ?

175views

Le niveau d’isolation détermine principalement la performance énergétique d’une maison. En effet, elle doit être bien isolée, notamment au niveau des zones les plus exposées, comme le pignon. Isoler cette partie de la maison n’est jamais une chose facile vu son emplacement et sa configuration. Le pignon nécessite un matériau performant pour que les échanges thermiques entre le milieu intérieur et extérieur de la maison soient réduits. La question qui se pose est ainsi : comment isoler convenablement un pignon de maison ?

Ce qu’il faut entendre par pignon de maison

Le pignon de maison désigne la partie supérieure du mur de combles ou de grenier. De forme triangulaire, il a pour rôle de soutenir la pente du toit. Le mur de pignon correspond à tout le mur de la maison au-dessus duquel le pignon s’élève. La forme et la taille du pignon peuvent varier d’une maison à l’autre, selon la disposition structurelle des combles. Puisqu’il se trouve dans la partie supérieure de la maison, il peut laisser le froid pénétrer facilement en hiver et la chaleur en été. D’où la nécessité de l’isoler correctement afin d’optimiser la performance énergétique de la maison. L’intervention d’une entreprise d’isolation, comme https://www.thermiefrance.com/isolation/hauts-de-france/nord/, est incontournable.

A voir aussi : Comment réussir l’isolation de vos combles ? - Les Trophées de la Maison

L’isolation du pignon lors de la construction d’une maison neuve

Certaines personnes pensent qu’il est plus aisé d’isoler le pignon lors de la construction d’une maison neuve. En effet, elles pourraient se tromper. La raison en est simple : le choix d’isolant est souvent restreint même si la norme RT 2020 exige un niveau d’isolation élevé afin de réduire la consommation énergétique, d’apporter de la fraîcheur en été et d’anticiper le réchauffement climatique. De plus, le type de matériau est souvent imposé par le constructeur.

Alors, l’une des bonnes manières d’isoler un pignon de maison en construction est d’utiliser des panneaux de mousse ou d’aluminium. L’avantage de cette solution est qu’elle est efficace et aussi accessible en termes de prix. Ces matériaux sont en mesure de maintenir la fraîcheur en été et la chaleur en hiver. Pour un résultat plus optimal, il est possible d’isoler les vides sanitaires et le sous-sol avec un isolant supplémentaire.

Lire également : L’organisation, la clé d’un déménagement 77

Avant de choisir le matériau utilisé pour l’isolation du pignon de votre maison, vous avez la possibilité de demander un devis détaillé auprès du constructeur. Vous êtes aussi en droit de lui demander sur le type de matériau qu’il envisage d’utiliser pour l’isolation de la maison.

L’isolation du pignon d’une maison existante

De nombreuses alternatives s’offrent à vous pour l’isolation du pignon d’une maison déjà existante. Avant de faire quoi que ce soit, vous devez déterminer préalablement si la maison a déjà fait l’objet d’une isolation auparavant. Si tel est le cas, les travaux sont plus faciles puisque vous n’avez qu’à ajouter une couche d’isolant supplémentaire. Dans le cas contraire, vous devez démonter et remplacer les panneaux existants. Pour cela, la matière la plus préconisée est la mousse, qui a l’atout d’être facile à poser et efficace pour l’isolation du pignon.

L’utilisation d’autres types de matériaux est également possible, comme l’association de l’aluminium et de la laine de verre. Quel que soit votre choix, assurez-vous que le toit soit bien dégagé et propre avant de poser l’isolant. Le but en est d’assurer la meilleure adhésion de la matière.

Quel isolant choisir pour le pignon d’une maison ?

En matière d’isolant pour pignon d’une maison, un large choix existe. La mousse fait, par exemple, partie des isolations les plus utilisées du fait qu’elle est facile à mettre en place. De plus, elle fait preuve d’une grande efficacité en empêchant le passage de la chaleur ou du froid à travers les parois.

En guise d’alternative, vous trouverez également l’isolant en panneaux d’aluminium. Il est aussi efficace. Nombreux sont également les constructeurs qui se servent de la laine de verre pour isoler un pignon de maison. Cet isolant est cependant déconseillé pour les maisons en bois.

Outre cela, d’autres choix de matière s’offrent à vous, comme les panneaux en fibre de bois, la laine de bois, la ouate de cellulose, la mousse polyuréthane, le coton, la perlite, le polyester extrudé, la laine de verre, la laine de chanvre, etc.

Concernant la quantité d’isolant adéquate pour l’isolation d’un pignon de maison, celle-ci dépend de nombreux facteurs, comme la zone géographique dans laquelle se trouve le logement, le climat, l’environnement, l’altitude, etc. Pour savoir quelle épaisseur d’isolant choisir, il convient alors de se faire assister par un professionnel.