Maison

Faux plafond modernes : le dilemme entre faux plafond suspendu et faux plafond tendu

42views

Vous avez un ancien plafond qui commence à ne plus être assez esthétique ? C’est le moment de penser à l’installation d’un faux plafond. Cette opération ne sera que bénéfique pour votre pièce et tout le logement. Outre l’esthétisme, le faux plafond apporte une meilleure isolation. Deux options s’offrent à vous : suspendu et tendu.

Pose de faux plafond : deux choix de techniques

A lire également : Les types de chauffages les plus économes en 2021

La mise en place d’un faux plafond est nécessaire quand vous avez un plafond qui n’est pas très esthétique. Le faux plafond peut servir à cacher quelques aspérités sur l’ancien plafond. Il peut également être nécessaire pour réduire la hauteur sous plafond pour solliciter moyen le système de chauffage à cause de ces pièces volumineuses.

La pose de faux plafond peut être plus ou moins difficile selon le choix de la technique utilisée. D’une manière générale, vous avez le choix entre le faux plafond suspendu et le faux plafond tendu. En termes d’isolation et de performance thermiques, ces deux types de faux plafonds sont équivalents. Ces modes de pose de faux plafond ont leurs avantages et inconvénients.

A lire aussi : Pourquoi installer un adoucisseur d'eau ?

Les faux plafonds suspendus les plus plébiscités

Comme le nom l’indique, le faux plafond suspendu est un faux plafond accroché à l’ancien plafond. Selon le matériau utilisé, la structure sur laquelle le faux plafond est suspendu peut être en bois ou en métal. La mise en place peut nécessiter l’utilisation de suspentes et de système de rails comme dans le cas des faux plafonds en plâtre.

Les dalles : faux plafonds suspendus pour les locaux professionnels

Auparavant, les dalles des faux plafonds suspendus des bureaux et salles de conférence étaient presque ennuyeuses. Actuellement, il vous est possible de trouver des dalles très décoratives. Elles peuvent revêtir de magnifiques motifs ou encore donner du volume avec des reliefs.

Le plâtre : le faux plafond passe-partout

L’utilisation massive du placoplâtre pour les faux plafonds et les cloisons remonte vers les années 1950. Actuellement, ce matériau reste la solution la plus utilisée dans nos maisons et appartements. En dehors des contraintes techniques et des travaux énormes qu’il occasionne, le placoplâtre vous permet de bénéficier d’un plafond suspendu à l’esthétique de votre choix.

Le faux plafond tendu : le roi de la diversité

Pour la mise en place d’un faux plafond tendu, on utilise généralement une toile tendue en PVC. L’avantage de la toile c’est qu’elle est imprimable et vous pouvez imprimer à peu près tout pour avoir un faux plafond des plus originaux. La mise en place d’une toile tendue peut paraître un peu plus facile et moins fastidieuse que celle d’un faux plafond suspendu. Cependant, cette installation revient souvent plus chère.

Dans la gamme des faux plafonds tendus, vous pouvez trouver les décors de plafond les plus originaux, voire décalés. Vous n’avez plus à vous contenter d’un fini satiné exempt de toute aspérité. Paysages fantastiques, cieux nébuleux, fond marin, art abstrait…le faux plafond tendu est sans limites en termes d’esthétique.

Afficher
Cacher