Equipement

Le WC japonais : devriez-vous en installer un ?

417views

Le WC japonais a la cote au Japon où il est installé dans plus de 70% des foyers. La Corée du Sud et les USA ont déjà largement adopté cette toilette ingénieuse, hygiénique et par-dessus tout confortable. Malgré que la tendance prenne du temps à s’installer en Europe et particulièrement en France, elle commence quand même à faire écho chez le grand public.

Le WC japonais : les toilettes des gens heureux

A lire aussi : Pourquoi installer un portail coulissant

Le WC japonais, le washlet ou la toilette lavante n’est pas une invention d’hier. Figurez-vous que son invention et son concept ont vu le jour en Suisse peu de temps avant les années 1960. C’est le pays du Japon qui a par contre adopté le concept et fait les plus grandes innovations. Si bien qu’un WC japonais est devenu synonyme de petite merveille technologique.

Le confort inégalable du WC japonais

Le confort est le premier avantage du WC japonais. La cuvette est évidemment ergonomique, mais elle est riche en fonctionnalités. Elle dispose de deux buses qui fournissent du jet d’eau permettant de se laver les parties intimes sans se mouiller les mains. Le confort ne se limite pas là. Sur les modèles plus sophistiqués, il est possible de régler la puissance du jet, la température de l’eau, le positionnement de la buse.

A découvrir également : Quels meubles choisir pour son salon ?

Vous avez déjà sûrement rêvé du confort de la cuvette chauffante en plein hiver. De plus, sachez qu’il est désormais possible de commander le fonctionnement de la cuvette grâce à une télécommande ou une application. Mieux encore, le WC japonais peut fonctionner automatiquement, il est doté de détecteurs de présence.

Une meilleure hygiène en vue

Le WC japonais est plus hygiénique qu’une toilette classique à deux titres. Les buses permettent un lavage intime plus soigné sans avoir à agresser les parties les plus sensibles. En guise d’exemple, le jet d’eau est à même de mieux nettoyer entre les petits plis de l’anus, action impossible sans frotter plusieurs fois et plus ou moins énergiquement avec du papier toilette.

Le WC japonais permet de nettoyer ces zones tout en prenant soin de les sécher sans aucun contact. Par ailleurs, remarquez que certains WC japonais ne se contentent pas de laver et de sécher. Certains jets d’eau peuvent être calibrés pour offrir un massage par pression par eau chaude sur les zones voulues. C’est une fonction efficace contre les constipations.

Le paradoxe du papier toilette et de l’eau

Le WC japonais est écologique. Mais on utilise de l’eau pour se laver diriez-vous. Certes, mais là, on prend en compte l’économie en papier toilette. La production de ce dernier consomme bien plus d’eau que l’utilisation d’un WC japonais. En plus de l’eau, le papier toilette nécessite l’abattage d’arbres et l’utilisation de produits chimiques.

Malgré tout, l’on peut citer quelques inconvénients du WC japonais. Le premier est évidemment le prix qui se situe entre 300 et 3000€. Ensuite, ce type de WC craint particulièrement l’eau trop calcaire. Il faut ainsi prévoir un entretien régulier et/ou l’utilisation d’un purificateur d’eau. Mis à part cela, le WC japonais n’est que du pur confort et du bonheur.