jeudi, août 6, 2020
Travaux

Comment construire une piscine naturelle ?

24views

La piscine naturelle est une nouvelle notion de piscine bio. Avec cette piscine, il n’y a pas présence de produits chimiques, l’entretien est presque inexistant et elle est plus économique. Alors, étant donné que les produits chimiques sont absents, vous pouvez dire adieu aux yeux qui rougissent après une heure de piscine, aux démangeaisons, etc. Par ailleurs, la piscine naturelle s’intègre aisément dans n’importe quel environnement domestique et offre un confort incomparable lors des chaudes soirées d’été avec une atmosphère romantique. Mais comment construire une piscine naturelle ? Prenez-en connaissance !

Respectez toutes les étapes

Pour construire une piscine écologique, vous êtes appelé à respecter un certain nombre d’étapes. Tout d’abord, vous devez identifier l’emplacement de votre piscine naturelle. Ici, vous devez faire en sorte qu’une partie de votre piscine soit à l’ombre. Là, vous allez limiter la prolifération des algues à cause des UV. Toujours pour cette étape, vous devez tenir compte de la nature du sol, mais sachez qu’un sol argileux se prête spécialement à ce type de piscine. Ensuite, vous devez effectuer le terrassement.

A lire également : Comment ouvrir une porte claquée ?

En ce qui concerne cette partie, vous devez creuser votre piscine en déplaçant des tonnes de terre avec une minipelleteuse. Vous devez aussi aménager un petit bassin plus haut que votre bassin de baignade qui réceptionnera les plantes. À titre d’exemple, vous pouvez prévoir le lagunage à 1,20 m et creuser votre zone de baignade à 2 m. Aussi, vous devez fractionner les deux bassins par un petit mur s’élevant à 10 cm sous la surface. Par ailleurs, si vous ne voulez pas le faire vous-même, floreboreale.fr est à votre disposition pour tout travail d’aménagement et de réalisation de piscine.

Autres étapes à suivre pour construire une piscine naturelle

En plus des étapes citées plus haut, vous allez à présent poser une membrane d’étanchéité. Vous aurez à appliquer la membrane d’étanchéité dans un premier temps. Ensuite, vous allez recouvrir le fond d’un lit de graviers ou de roches volcaniques. Suite à cela, vous remplirez votre piscine naturelle. Cette étape demande à ce que vous soyez patient puisqu’une piscine naturelle se bourre avec de l’eau de pluie. Après ces dits, vous devez planter le lagunage. Cela dit, les plantes que vous aurez à planter auront pour tâche d’assurer la filtration de votre piscine en assimilant les matières organiques (MO). Autrement dit, ces plantes aquatiques créent un écosystème fermé et sont capables de garder l’eau propre. Toutefois, lorsque vous allez vouloir planter le lagunage, vous pouvez choisir entre le nénuphar jaune, la sagittaire double ou la pesse d’eau.

A lire en complément : Dans quel cas faire appel à un dératiseur

La dernière étape pour construire votre piscine naturelle vous demande de mettre en place une pompe de circulation. L’installation de cette pompe de circulation empêche l’eau de stagner en favorisant l’échange entre les deux bassins. Elle doit être posée à l’endroit le plus profond de votre piscine. Puisque toutes ces étapes sont réalisées, il vous revient maintenant d’attendre 4 mois avant de pouvoir en profiter comme cela se doit. Cette durée est exigée dans l’optique que l’équilibre écologique soit en place. Enfin, si la profondeur ne dépasse pas 2 m et sa surface n’excède pas 100 m2, alors vous n’avez pas besoin de permis de construire.

Afficher
Cacher