Les différents types de plaques de plâtre

Pour avoir un intérieur plus esthétique que jamais et des murs aux plafonds, alors pensez aux plaques de plâtre. La plaque de plâtre prend toute son importation lorsqu’il faut réaliser une cloison pour séparer ou doubler un mur en pierre ou en brique. Elle sert dans une construction neuve ou dans une rénovation. Mais, pour mieux vous en servir, il importe de connaître les différents types de plaques de plâtre qui existent. Cet article vous présente en détail ces types de plaques de plâtre.

Les différents types de plaques

Les plaques de plâtre existant selon le tarif plaquiste seront choisies en fonction de la résistance dont vous avez besoin. Ensuite, il faut connaître les propriétés de la plaque et enfin, il faudra prendre en compte le rendu voulu.

A découvrir également : Comment organiser le débarras de vos locaux ?

Les plaques standards

Plaque standard

La plaque de plâtre standard de type A ayant deux bords amincis s’utilise pour mettre en place une cloison sèche. De plus, elle sert à élaborer un plafond et permet de réaliser une doublure qui servira à isoler la pièce. Ce type de plaque est une plaque cartonnée de couleur blanche. Pour une épaisseur de 13 mm, il faut débourser entre 5 et 25 €.

A lire aussi : Mobilier astucieux : raisons de choisir le canapé personnalisable

Renforcées  

Les plaques renforcées permettant de tenir face aux chocs peuvent se présenter sous deux formes. Il y a la plaque haute densité de type D. Cette dernière assure une forte isolation acoustique et est bien robuste. La seconde forme est la plaque à haute dureté artificielle de catégorie I. Elle intervient plutôt dans les ateliers et usines et n’est donc pas forcément faite pour une installation à domicile. Chacune de ces plaques peut s’acheter au minimum à 20 €.

Hydrofuges

Les plaques hydrofuges sont employées pour faire le plafond et les séparations dans les pièces humides telles la douche et la cuisine. En ce qui concerne la plaque hydrofuge de type H, elle a deux bords amincis. Suivant ses compétences en hydrofugation, elle se range en niveau 1, 2 ou 3. Elle peut avoir la couleur bleue ou la couleur verte. Il faut 15 € au minimum pour acheter cette plaque d’épaisseur 13 mm.

Ignifugées

Encore appelée plaque coupe-feu en plâtre de type F, la plaque ignifugée est installée pour assurer une protection contre d’éventuels incendies. Vous pouvez vous en servir pour la réalisation de vos cloisons, plafonds ou pour faire vos doublages. Avec sa belle couleur rose, elle se vend à un coût moyen compris entre 28 et 30 euros.

Perforées

Plaque perforée

Si vous envisagez d’installer de faux-plafonds esthétiques ayant une bonne performance acoustique, alors privilégiez la plaque de plâtre perforée. Elle possède quatre bords amincis et se pose facilement tout en garantissant des finitions irréprochables. Elle est employée pour perfectionner le son dans les endroits demandant une bonne isolation phonique comme les salles de conférences. Il faut 50 € minimum pour l’acheter.

Spécifique isolation

Elle assure une bonne isolation thermique ou phonique. Cette plaque est reliée à une pellicule de polystyrène expansé et à une pellicule de laine de verre ou parfois, de laine de roche. Elle protège bien du froid et de la chaleur et peut coûter entre 15 et 45 € en moyenne lorsqu’elle est avec doublage polystyrène.

Les plaques de plâtre servent à habiller les parois intérieures brutes, réaliser de bonnes cloisons dans vos maisons et sont aussi de bons isolants thermoacoustiques.

Les avantages et inconvénients de chaque type de plaque de plâtre

Maintenant que nous avons vu les différents types de plaques de plâtre, vous devez connaître leurs avantages et inconvénients respectifs pour faire le choix adéquat en fonction des besoins.

La plaque standard a l’avantage d’être facile à utiliser. Elle peut être utilisée pour la création de cloisons, de doublages ou encore de plafonds. Elle n’est pas très résistante aux chocs et ne convient donc pas aux endroits fréquentés comme les couloirs ou les espaces communs.

Les plaques renforcées ont l’avantage d’être plus résistantes que les standards. Elles sont particulièrement utiles dans des pièces qui subissent beaucoup d’utilisation tels que les salles communes. Toutefois, leur prix est plus élevé.

Les plaques hydrofuges empêchent l’eau de s’infiltrer et sont donc idéales pour une utilisation dans des pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine. Leur coût est aussi plus élevé ainsi que leur difficulté à travailler par rapport aux autres types de plaques.

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire! Recevez chaque semaine nos derniers articles directement dans votre boîte mail.

Les plaques ignifugées sont utilisées pour protéger contre les incendies. Elles peuvent être utilisées dans des espaces publics comme des salles de conférence ou de spectacle pour leur résistance au feu. Toutefois, elles ne conviennent pas à une utilisation domestique en raison de leur coût plus élevé.

Les plaques perforées sont très utiles pour améliorer l’acoustique d’une pièce et obtenir un effet esthétique intéressant. Elles nécessitent une installation professionnelle et ont aussi le désavantage d’être assez coûteuses.

Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire! Recevez chaque semaine nos derniers articles directement dans votre boîte mail.

Spécifique isolation

La plaque avec doublage polystyrène permet une meilleure isolation thermique ou acoustique. Elle peut être utilisée chez soi et donner de bonnes performances tout en étant facilement manipulable. Mais sa complexité occasionne souvent une augmentation du prix par rapport aux autres types de plaques.

Il faut savoir que la plaque de plâtre, quelle qu’elle soit, présente toujours des avantages mais aussi des inconvénients qui doivent être pris en compte lors de son choix final afin d’avoir un résultat optimal selon les besoins spécifiques.

Comment choisir le type de plaque de plâtre adapté à son projet ?

Maintenant que vous connaissez les différents types de plaques de plâtre et leurs avantages/inconvénients, vous devez savoir comment choisir le type adapté à votre projet.

La première chose à prendre en compte est l’utilisation prévue. Si vous cherchez simplement à créer des cloisons ou des doublages, une plaque standard conviendra parfaitement. Toutefois, si la pièce dans laquelle elle sera installée subit beaucoup d’utilisation quotidienne (couloirs, salon…), il serait judicieux d’opter pour une plaque renforcée qui résistera mieux aux chocs.

En revanche, si la pièce est sujette à l’eau comme une salle de bain ou une cuisine, alors il faut privilégier les plaques hydrofuges qui protégeront contre les infiltrations d’eau. Pour les espaces publics exposés au risque incendie comme un théâtre, par exemple, choisissez plutôt des plaques ignifugées pour garantir leur sécurité.

Pour ceux attachant aussi une importance particulière au design ainsi qu’à l’acoustique d’une pièce (comme une salle de cinéma maison), on peut opter pour les plaques perforées ou avec doublage polystyrène respectivement afin d’améliorer considérablement ces deux aspects.

Le coût doit être aussi pris en compte lors du choix, car certains types sont plus chers que d’autres, même s’ils offrent souvent des performances supérieures disponibles selon vos besoins spécifiques.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Pour résumer : chaque type de plaque a ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépendra de l’utilisation prévue ainsi que des besoins spécifiques. En prenant en compte tous ces aspects, vous pourrez choisir la plaque de plâtre adaptée à votre projet en toute connaissance de cause.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur les plaques de plâtre ou tout autre besoin concernant votre espace intérieur !

Céline
Afficher Masquer le sommaire