lundi, septembre 16, 2019
Aménagement intérieur

Une cuisine professionnelle aux normes pour une hygiène alimentaire irréprochable

100views

La cuisine est la pièce par excellence dans laquelle on concocte et fait cuire les aliments, pour les repas. Une cuisine professionnelle est destinée à la restauration. Et si nous nous référons à cet adage d’Hippocrate : « Que ton aliment, soit ton médicament et, que ton médicament, soit ton aliment » ; elle doit respecter certaines règles afin d’assumer la bonne santé aux consommateurs. Dans la suite de cet article, nous énumérons les normes d’une cuisine qualifiée, pour garantir une parfaite hygiène alimentaire.

Le personnel de cuisine

Pour réussir dans la restauration, il faut un personnel de qualité, expérimenté et ayant reçu une formation requise. Une fois le personnel acquis, il faut garantir son hygiène caractérisée d’abord par le respect de la tenue de travail composé d’une charlotte, un tablier, un masque ainsi que des gants propres. L’hygiène passe aussi par le lavement des mains avant toute manipulation des aliments avec de l’eau propre et des produits adaptés en cuisine. En circonstance de blessure ou de maladie, un employé doit éviter tout contact avec la cuisine. Pour répondre quotidiennement aux normes de l’hygiène alimentaire, le personnel doit être formé de façon saisonnière aux règles en vigueur.

Les normes de qualité

Afin d’assurer la sécurité sanitaire, les professionnels du secteur de la restauration sont assujettis au respect d’un certain nombre de règles de qualité. Il s’agit du respect de la chaîne du froid et le respect de la marche en avant. La chaîne du froid fait référence à la transformation, la conservation ainsi que le transport des produits alimentaires. En fonction du type d’aliment, le pôle de transformation doit utiliser des équipements frigorifiques adaptés pour maintenir la chaîne.

Pour la conservation, ils peuvent recourir à une chambre froide ou des armoires de congélation, sans oublier les méthodes de conservation modernes. Et pour finir, les aliments doivent être transportés dans des camions frigorifiques en conformité aux réglementations en la matière. Pour se conformer à la chaîne du froid, il faut également veiller à la qualité du fluide frigorigène utilisé et la maintenance régulière des installations.

Quant à la marche en avant, elle consiste à bien délimiter les zones de travail et les zones de stockage des déchets. Et pour cela, il faut en premier lieu une bonne alimentation en eau potable, et un éclairage convenable pour faciliter la préparation et la cuisson des denrées alimentaires. Ensuite, il doit y avoir une pièce poubelle pour l’emmagasinement des déchets et enfin un local approprié aux sols, les murs et plafonds revêtis avec des produits inoxydables, faciles à nettoyer et non toxiques. Pour cela, respectez les prescriptions en vigueur dans votre pays.

Les normes de sécurité- incendie

Ces normes concernent la ventilation, l’installation des appareils de cuisson. Les locaux de cuisines professionnelles doivent être dotés d’équipements d’alertes en cas d’incendie, d’extincteurs, conformément aux normes en vigueur. Le système de ventilation doit être en mesure d’éliminer l’air altéré, les fumées éventuelles, des dispositifs pour capter les graisses… Pour ce qui est des appareils de cuisson, leur installation doit également suivre des normes.

La qualité des aliments et de la vaisselle

Les aliments destinés à la cuisson doivent être d’excellente qualité. Leur origine doit être prise en compte dans leur choix. Pour des fruits et des légumes par exemple, il faut préférer la culture biologique et pour des produits manufacturés, le contrôle et le suivi de la date de péremption sont aussi indispensables. Par ailleurs, le choix de la vaisselle en cuisine professionnelle est capital. Optez pour des pièces non oxydables, faciles à laver et à entretenir. Vous pouvez choisir de la porcelaine.

Le respect et le suivi de toutes ces normes en cuisine professionnelle sont le gage d’une alimentation saine.

Afficher
Cacher