Déco

Comment calculer son taux d’endettement ?

163views

Plus d’un quart des foyers français ont recours à un type de crédit au moins. Que ce soit pour un crédit à la consommation ou un crédit immobilier, le taux d’endettement du client est un critère d’éligibilité important. Pour le client lui-même, c’est un indicateur à ne pas étudier de près.

Définition simple du taux d’endettement

 

A découvrir également : Pourquoi avoir un chalet en bois comme maison d’été ou de vacances ?

La santé financière d’un foyer peut être évaluée par son taux d’endettement. En souscrivant un crédit, le foyer doit rembourser sa dette par le biais des mensualités. Le taux d’endettement est ce que représentent ces mensualités par rapport aux revenus du foyer. Le taux d’endettement s’exprime en pourcentage.

Dans le calcul du taux d’endettement, il faut que vous ajoutiez toutes les charges occasionnées par les remboursements. Avant de souscrire à un nouveau crédit, puisqu’il est possible d’en cumuler plusieurs, il est utile de connaître votre taux d’endettement. Par ailleurs, cette donnée vous est nécessaire pour gérer vos finances au quotidien.

A lire en complément : Guide pour ranger et nettoyer sa chambre correctement

Un mode de calcul très simple

Le mode de calcul du taux d’endettement relève d’une opération élémentaire. Le tout c’est d’avoir en moins des données précises et exactes. Il est utile de préciser que le taux d’endettement est calculé sur une mensualité. Ainsi, pour obtenir votre taux d’endettement, faites le calcul suivant :

  • Total des mensualités divisées par les revenus, le tout multiplié par 100

Pour prendre un exemple très simple, supposons qu’un foyer gagne 5 000 euros par mois. La totalité de ses charges s’élève à 1 500 euros. Son taux d’endettement est donc obtenu par le calcul : (1500/ 5000) x 100. Ce qui nous donne un taux de 30%.

Qu’inclure dans les revenus ?

Le mode de calcul reste simple. Cependant, chaque banque est libre de choisir de moduler un peu cette formule. Le fait est que tout le monde n’est pas d’accord sur la nature des ressources à inclure dans la catégorie « revenus ». Ainsi, à la base les salaires nets, les primes et les pensions sont inclus dans les revenus.

Dans certains cas, le calcul prend également en considération les allocations familiales et les revenus fonciers. Par contre, quel que soit l’établissement de crédit, les primes non contractuelles ou exceptionnelles ne sont jamais incluses dans le calcul. Il en est de même pour les indemnités.

Les trois niveaux d’endettement

Pour la très grande majorité des banques et des établissements financiers, le taux d’endettement maximal d’un client est de 33%. Par contre, il ne s’agit pas d’un plafond légal, le banquier est libre d’accorder un crédit selon ses propres estimations. Le taux d’endettement définit trois niveaux d’endettés.

Bien endetté

Vous pouvez vous estimer bien endetté dans le cas où vous parvenez sans souci à supporter les charges de vos crédits. D’une manière générale, votre taux d’endettement se situe en dessous de 30%.

Mal-endetté

Vous êtes mal-endetté quand votre taux d’endettement se situe entre 33 et 55%. Si vous vous trouvez dans cette situation, il est recommandé de trouver une solution pour alléger vos mensualités. Il est encore possible de trouver un établissement de rachat de crédit avec ce niveau d’endettement.

Surendetté

Le surendettement est la situation financière la plus grave, le taux de surendettement se positionne au-delà des 55%. Cette situation se traduit souvent par une incapacité à s’acquitter de vos dettes. Échelonnement de dette, report de dette, report des échéances, aides sociales…sont autant d’issues à envisager pour vous en sortir.