Jardin

Comment tailler un rosier buisson ?

77views

Le rosier buisson, ou rosier buissonnant, est une plante qui se décline sous de nombreuses formes. Roi du jardin par excellence, le rosier buisson est une espèce arbustive qui requiert un entretien particulier, notamment sur sa taille. On vous explique tout sur la taille du rosier de jardin.

Caractéristiques du rosier buisson

Le rosier buisson est aussi appelé rosier buisson arbustif, pour ses spécificités. Ce n’est pas un rosier unique mais un véritable arbuste qui se taille chaque année. 

A lire aussi : Bien choisir ses plantes vivaces pour des massifs colorés

Les rosiers buissons sont des vivaces qui servent à créer des massifs de fleurs. Du genre Rosa, les rosiers buissons sont tout aussi beaux que les rosiers grimpants mais ne s’entretiennent pas de la même manière.

Le porte d’un rosier buisson est dense et bien ramifié, qui peut atteindre les 1,80 mètre de hauteur maximum, avec des sujets remontants ou non. Vous pouvez, grâce à la nature du rosier buisson, créer des haies, des massifs mais aussi une forme de palissage si les buissons se tiennent bien.

A voir aussi : Comment installer un store banne motorisé ?

Les rosiers buissons se trouvent sous différentes formes : petites fleurs, grandes fleurs, fleurs groupées, à floraison remontante ou non, parfumées ou non… Et bien sûr, le choix des couleurs et des parfums est toujours le plus impressionnant pour la reine des fleurs, la rose.

Les rosiers buissons sont apparus dans les années 1950, à l’époque où ils étaient appelés “floribunda” ou “polyanthas“. Ces arbustes à fleurs possèdent souvent des fleurs groupées et sont idéaux pour constituer des massifs. Leur vigueur est moins importante que celle d’un rosier grimpant et ses branches sont moins longues. Le rosier buisson possède une plus grande quantité de rameaux florifères.

Variétés de rosiers buissons

Pour vos rosiers buissons, vous avez le choix entre de nombreux exemples de variétés : Rabelais, Dynastie, Léonard de Vinci, Golden Celebration, Benjamin Britten, Clair Austin, Jacques cartier, Prince Charles, Bourbon Queen, Duchesse de Portland, Catherine Deneuve, Paul Ricard, Michelangelo, Princesse de Monaco, Orange Triumph, Lili Marleen, Marie Curie, Mona Lisa, Botticelli, Fabulous, Mikado, Dame de Coeur, Golden Delight, Iceberg,Ena Harkness, Chacok, Old Blush, Michèle Morgan, Landora, Grace,Jardin de France ou encore Alain

Les rosiers buissons fleurissent généralement de mai à octobre, en apportant couleur et parfum au jardin. La plantation, elle, se fait globalement de décembre à février. Toutes ces variétés de rosiers buissons forment de beaux arbustes qui embellissent votre extérieur et le parfument à chaque printemps. De quoi régaler les 5 sens !

Les besoins du rosier buisson

Le rosier buisson aime bien les sols drainés, légèrement argileux et les sols sableux. Le rosier buisson est relativement résistant au froid et apprécie les sols neutres en termes de pH. Un bon sol drainé est aussi bon pour la croissance du rosier buisson.

Un rosier classique en buisson aime bien une exposition ensoleillée et en mi-ombre. En massif ou en bordure, le rosier buisson est heureux en pleine terre et ne convient pas à la culture en pot. À maturité, le rosier buisson à feuillage caduc peut atteindre entre 45 cm et 1,50 mètre de hauteur, voire 1,80 mètre pour les plus vigoureux.

Cet arbuste à fleurs requiert un entretien modéré, avec un besoin en eau moyen et peu exigeant. Les rosiers buissons supportent très bien le bouturage et la greffe.

Quand et comment planter un rosier buisson ?

Avant la taille du rosier buisson, intervient la plantation. Nous vous expliquons ici quand et comment planter un rosier buisson dans votre jardin.

Le rosier buisson se trouve en racines nues et peut se planter au jardin entre fin octobre et fin mars. Ne plantez pas en période de gel, bien sûr. Si vous revenez de votre pépiniériste avec un rosier buisson en conteneur, alors vous pourrez le planter sans problème toute l’année.

Votre terre doit être travaillée sur une soixantaine de centimètres : ameublissez-la, ce processus favorise grandement l’enracinement et vous aurez de meilleures chances d’acclimatation.

La terre doit être bien drainée, même si le rosier buisson apprécie un sol argileux (mais pas trop) ou sableux, mais bien drainé. Le rosier craint la terre trop humide et la terre calcaire. En hiver, il apprécie une terre drainée qui reste aussi fraîche en été.

Étapes de plantation d’un rosier buisson

  • Creusez un trou d’environ 30 cm de profondeur
  • Les racines de votre rosier buisson doivent pouvoir s’étaler sans être contraintes
  • Une terre de jardin mélangée avec du bon terreau riche est recommandée
  • Ajoutez du compost mûr à votre terre au besoin
  • Lorsque vous déposez votre rosier buisson au centre du trou, veillez à ce que le bourrelet de la greffe soit au-dessus de la terre, à niveau
  • Comblez avec votre mélange terre et terreau
  • Tassez légèrement
  • Si vous plantez votre rosier buisson en hiver hors gel, il n’est pas forcément utile d’arroser copieusement suite à la plantation

Bon à savoir : si vous entreprenez de créer un massif voire une haie de rosiers, il est impératif de les laisser respirer. Prévoyez de fait un écart qui représente la moitié de la hauteur du rosier : entre 30 cm et 1 mètre.

Quand tailler le rosier buisson ?

La taille du rosier est destinée à redonner de la vigueur au rosier, une forme, mais aussi à garantir la présence de fleurs. Pour le bon développement du rosier buisson, voici tous les conseils que nous pouvons vous donner.

La taille du rosier buisson s’effectue généralement en deux temps, à la fois à l’automne, puis en fin d’hiver. À l’automne, la taille dont nous parlons ici est une taille légère qui consiste à supprimer les fleurs fanées, tout le bois mort et les branches qui vous paraissent affaiblies.

En climat doux, la taille s’effectue mi-février. Si vous taillez vos rosiers trop tôt et que le climat connaît un redoux, le risque est de voir le départ des bourgeons que vous avez conservés. Au moindre coup de gel, votre rosier peut dépérir. Il vaut mieux attendre un peu afin d’être sûr de ne pas fragiliser votre rosier buisson.

Dans les régions froides, attention, ne taillez pas avant le mois de mars voire fin avril, pour la taille franche et définitive. Sinon, la taille de fin d’hiver se fait en février-mars. Le but de cette taille est de tailler court et de conserver les branches principales. Vous réduisez les pousses ligneuses et vous favorisez l’apparition de jeunes pousses grâce à cette taille de fin d’hiver.

Astuce : pour préparer la taille de printemps de votre rosier buisson, vous pouvez juste après la défloraison complète de l’arbuste, rabattre les tiges à environ 40 centimètres du sol. Brûlez ensuite toutes les coupes susceptibles de porter des parasites.

Le matériel nécessaire pour la taille du rosier

Pour tailler votre rosier buisson, vous avez besoin d’un minimum de matériel :

  • Un bon sécateur, désinfecté au préalable
  • Un sécateur de force qui permet de couper les branches plus épaisses
  • Une scie égoïne qui convient plus aux grosses branches
  • Un produit cicatrisant pour les sections
  • Des gants de qualité pour vous protéger des épines

C’est parti pour la taille de vos rosiers buissons arbustifs, suivez nos conseils !

Comment tailler le rosier buisson arbustif ?

La taille du rosier buisson est essentielle à son bon développement et à une floraison de qualité. Le but de la taille du rosier buisson est de laisser passer l’air et la lumière. Vous formez une structure évasée qui est ouverte au centre et qui permet au rosier d’avoir un bon port équilibré.

Nettoyer votre rosier buisson

Avant toute chose, il est impératif de nettoyer votre rosier buisson. Pour ce faire, enlevez toutes les branches mortes, les branches malades ou trop enchevêtrées les unes avec les autres. Éliminez aussi les tiges faibles, anciennes ou trop fines à votre goût.

Toutes les branches mortes, abîmées par le gel ou trop fines ne peuvent pas donner quoi que ce soit de bon en termes de floraison. N’ayez pas peur de trop couper au nettoyage, car au pire, votre rosier buisson donnera moins de fleurs, mais elles seront plus belles. Une fois votre rosier buisson nettoyé, vous pouvez passer à la vraie taille.

Les techniques de taille du rosier

Il existe une technique bien connue pour la taille des rosiers buissons : il s’agit de la coupe évasée, qui laisse le rosier respirer. Pour cette opération, coupez le plus près possible du point de greffe et conservez les yeux. Les yeux permettent de faire repartir les jeunes pousses et les futurs rameaux porteurs de fleurs. En général, la technique consiste à couper au 4e œil extérieur.

Les branches mortes ou abîmées par un coup de gel peuvent être supprimées à la scie égoïne, pour les plus grosses. Un produit cicatrisant peut être passé sur les plaies. N’effectuez pas cette opération par temps de trop grand froid (gel, neige).

La coupe des rameaux au-dessus du 2e ou du 3e œil à partir de la base de la branche est une valeur sûre pour ne pas vous tromper. Il faut toujours couper les rameaux en biseau. Les branches d’un sujet plus vigoureux peut être coupé au-dessus du 4e ou du 5e œil.

La taille en biseau est appropriée pour la taille, Choisissez de couper en biseau juste au-dessus d’un bourgeon dirigé vers l’extérieur. Cette opération aère considérablement le rosier buisson. Par ailleurs, la coupe en biseau fait que la pluie ne s’attarde pas sur les plaies et la section. Vous évitez alors le pourrissement et les infections. Restez le plus proche possible de la souche au moment de la coupe.

La coupe évasée

La coupe évasée est la technique la plus classique pour tailler un rosier buisson. Elle consiste à aérer le buisson dans son centre et d’orienter la pousse des bourgeons vers l’extérieur.

Pour faire une coupe évasée de votre rosier buisson, supprimez toutes les branches qui sont naturellement orientées vers l’intérieur. Ceci permet de laisser passer la lumière et l’air.

Vous privilégiez alors – quoi que ce ne soit pas une règle à absolument respecter si vous n’êtes pas puriste – l’apparition de bourgeons qui seront artificiellement orientés vers l’extérieur.

Branches et yeux : que conserver ?

Il convient, lors de la taille du rosier buisson, de conserver un certain nombre d’yeux et de branches afin de ne pas dénaturer le rosier buisson. Vos plantes sont vigoureuses ? Vous pouvez vous permettre de ne conserver que 3 à 5 rameaux harmonieusement répartis sur la souche. Coupez en privilégiant la conservation des tiges de l’année passée. Le vieux bois est moins important.

Il est important d’identifier quelles branches participent à la charpente du rosier buisson. Les tiges trop frêles n’y participent pas et peuvent donc être éliminées au nettoyage avant la taille.

En ce qui concerne les yeux des rosiers buissons arbustifs, la règle est simple :

  • Plus votre rameau est vigoureux, plus vous lui laissez d’yeux. Vous coupez moins, et vous laissez entre 3 et 5 yeux sur la branche, mais pas plus.
  • Plus votre rameau est jeune et fragile (diamètre inférieur à 1 cm à sa base), plus vous pouvez couper, jusqu’au-dessus du premier bourgeon tourné vers l’extérieur.

La règle générale est de comprendre que le fait de couper et de tailler renforce le rosier dans ses branches de charpente. Le rosier est conditionné pour envoyer toute son énergie dans les nouveaux rameaux, ce qui crée indubitablement de belles fleurs. d’année en année, vos rosiers buissons s’embellissent et se fortifient en respectant ces techniques de taille.

Le principe de la greffe du rosier buisson

En général, le rosier buisson est un rosier qui a été greffé. Ceci signifie que les racines du rosier ne sont pas celles de celui qui produira les fleurs. Le principe de la greffe participe à rendre le rosier plus vigoureux et à lui faire produire plus de branches.

Si vous savez que votre rosier va aller dans une terre calcaire, des adaptations sont possibles : privilégiez une greffe sur Rosa laxa. Si vos priorités se situent sur le nombre de fleurs, alors la greffe à privilégier chez le pépiniériste sera Rosa multiflora. Ces petits détails comptent beaucoup et votre pépiniériste peut vous renseigner.

Vous savez l’essentiel de l’entretien et de la taille du rosier buisson arbustif. Votre rosier buisson est prêt à être planté et taillé en bonne et due forme !

Afficher
Cacher