Maison

Gan garantit votre habitation contre les incendies

garantie incendie
142views

Les incendies domestiques en France ont lieu pratiquement toutes les deux minutes. C’est la raison pour laquelle il est important de souscrire une assurance habitation, car le sinistre peut frapper à tout moment, la nuit comme le jour. Découvrez comment Gan protège votre habitation contre les incendies.

Quels sont les risques couverts par la garantie incendie de Gan ?

La garantie incendie est une couverture que l’on retrouve généralement dans l’assurance multirisque habitation. Elle permet d’indemniser l’assuré en cas de sinistre affectant son bien immobilier ou son patrimoine mobilier. De même, cette garantie peut couvrir les objets de valeur, les équipements électroniques, les biens précieux et d’autres éléments.

A lire en complément : Pourquoi installer un adoucisseur d'eau ?

Le niveau d’indemnisation peut être indiqué à travers un plafond dans le contrat. Pour ce qui est des risques couverts par cette garantie, on peut citer :

  • les explosions, incendies accidentels ou engendrés par des catastrophes naturelles ;
  • les dégâts causés par la fumée ;
  • les implosions et les dommages engendrés par les unités de secours.

Aussi, il est important de noter que la responsabilité civile est une autre garantie de l’assurance multirisques pour les locataires et colocataires. Elle permet également l’indemnisation pour les dommages causés par l’assuré à un tiers comme dans le cas d’un incendie accidentel.

A lire aussi : Les dernières méthodologies de contre expertise incendie

Quelles sont les exclusions de la garantie incendie de Gan ?

Si la garantie incendie permet d’indemniser l’assuré en cas de sinistre, il faut savoir que certaines situations peuvent l’empêcher de profiter de cette couverture. C’est le cas par exemple d’une cigarette mal éteinte qui cause un incendie ou d’un dommage uniquement causé par la chaleur. C’est le cas avec l’utilisation d’un fer à repasser.

Cependant, il est toujours possible de supprimer ces exclusions du contrat en élargissant la limite de la garantie. Cela entraînera bien évidemment une augmentation de la prime d’assurance habitation. De même, vous pouvez contourner ces exclusions en incluant la garantie dommage ménagers dans votre contrat d’assurance multirisque. Cela vous permettra de recevoir une indemnisation pour les incidents de la vie quotidienne.

Par ailleurs, il est important de faire attention à tous les détails du contrat d’assurance, car il est fréquent que certains meubles soient ignorés par l’assureur lors de l’indemnisation. C’est la raison pour laquelle des couvertures comme la garantie équipements, la garantie dommage électrique et la garantie bien précieux peuvent être nécessaires.

Quelles dispositions prendre pour accéder à la garantie incendie ?

garantie incendie

Pour bénéficier de la garantie incendie, il est important de respecter certaines dispositions de sécurité et de prévention. Ces dernières permettront de limiter la survenue et les dégâts causés par un incendie. Vous avez par exemple, la mise en place d’un détecteur de fumée avec une vérification régulière du bon fonctionnement du dispositif.

Aussi, il faudra procéder au ramonage des cheminées selon les instructions sanitaires du département. En général, il est exigé de le faire 1 à 2 fois par an pour limiter les risques d’encastrement des voies d’évacuation de la fumée. Vous devez savoir qu’en cas d’incendie causé par un feu de cheminée, l’assurance pourrait ne pas vous indemniser si le ramonage est négligé.

Pour finir, vous avez le débroussaillage par un professionnel ou par le propriétaire de la maison et l’entretien régulier de la chaudière. Tout comme le ramonage, le non-respect de l’une de ces prédispositions peut entraîner une réduction de l’indemnisation ou un non-remboursement par l’assureur.

Quelles sont les démarches à suivre pour être indemnisés en cas d’incendie ?

Lorsque vous faites face à un incendie dans votre maison, vous devez commencer par vous mettre en sécurité. Éteignez le gaz, fermez les portes et les fenêtres puis sortez du logement sans chercher à lutter vous-même contre le feu. Une fois en sécurité, appelez les pompiers afin qu’ils puissent s’en occuper. Ensuite, essayez de protéger votre habitation en fermant les ouvertures et en sécurisant les cloisons.

Par la suite, il faudra contacter votre assureur (sous 5 jours ouvrés) pour le prévenir du sinistre en prenant le soin de lister les biens de valeur perdus dans l’incendie. Il ne faudra ni jeter quoi que ce soit ni tenter de faire une quelconque réparation sans l’intervention de l’assurance. Celle-ci va s’occuper de la surveillance de votre maison et vous trouver un logement provisoire.