Optez pour une climatisation réversible

Si vous souhaitez économiser de l’argent sur vos factures, il est alors important de mettre à niveau votre dispositif de climatisation. La climatisation réversible se présente comme une excellente alternative pratique en toute saison. Elle présente en réalité de nombreux avantages par rapport au système classique et se décline en différents modèles.

Les avantages d’un système réversible par rapport à une climatisation traditionnelle

La climatisation réversible permet tout d’abord d’économiser sur les factures d’énergie. Grâce à l’inversion du sens du flux d’air dans votre logement, la quantité d’énergie utile au refroidissement sera réduite. Ce système a été pensé pour être plus efficace que la climatisation classique, car il peut servir pour le refroidissement et le chauffage.

A voir aussi : Quelques bonnes raisons d’installer un volet roulant

Il a aussi l’avantage d’être plus silencieux, car il fonctionne avec le même ventilateur, mais avec deux entrées d’air différentes. L’une en haut de l’appareil et l’autre en bas, ce qui permet à l’air froid d’être aspiré par le haut. Lorsque l’appareil est pivoté à 90 degrés, il peut aspirer plus d’air frais par le bas.

Enfin, pendant l’été, l’humidité peut être considérable dans certaines zones. Des taux supérieurs à 50 % ne sont pas sains pour les personnes et les animaux domestiques et peuvent provoquer des moisissures, voire des allergies. Un système de climatisation réversible permet de réduire le taux d’humidité tout en modérant la consommation d’énergie.

A découvrir également : Les différents types de filet de camouflage disponibles sur le marché

artisan plombier climatisation réversible

Exemple d’un artisan plombier à La Garde qui installe une climatisation réversible.

Comment installer et entretenir un système réversible ?

Pour installer une climatisation réversible, il est conseillé de consulter en amont la notice du fabricant, et surtout de faire appel à un artisan plombier. Pour une installation murale ou au sol, le professionnel va fixer la plaque de montage au mur puis percer un trou pour le raccordement de l’unité intérieure à l’unité extérieure. Après cela, il prépare le raccordement à l’aide de brides flexibles et vérifie les connexions électriques. Le raccordement avec un tuyau est ensuite réalisé à travers le mur avant que l’unité ne soit accrochée au support dédié. La mise en place de l’unité extérieure est la prochaine étape. Pour ce faire, il faut d’abord couler une dalle de béton et placer l’équipement sur une surface parfaitement plane. La dalle doit également être assez haute pour prévenir les intempéries.

Concernant l’entretien du système réversible, il varie selon le modèle dont vous disposez. Pour les climatiseurs monoblocs, ils nécessitent surtout une surveillance des serpentins de refroidissement. La climatisation mono split implique l’entretien de l’unité intérieure et de l’unité extérieure. Il est conseillé de nettoyer et de dépoussiérer la console intérieure avec un aspirateur. Enfin, les climatiseurs mobiles, plus sensibles à la poussière, peuvent conserver leurs performances pendant longtemps si les bonnes mesures sont prises. Ici, les bacs à condensats doivent être vidés régulièrement et les zones poussiéreuses aspirées.

Stratégies de réduction des coûts lors de l’utilisation d’un système réversible

Pour modérer la consommation de votre système réversible et faire des économies, commencez par définir une puissance adaptée. Si l’équipement n’est pas assez puissant pour son emplacement, il devra toujours fonctionner à plein régime. Pensez à calculer la puissance optimale de votre compresseur. Aussi, nous vous conseillons de choisir une climatisation réversible de classe énergétique A++ ou A+++.

Par ailleurs, ayez l’habitude d’entretenir les filtres du système de manière régulière, soit au minimum une fois par mois. Si les filtres sont obstrués par de la poussière, l’appareil consommera plus d’énergie et cela usera plus rapidement le compresseur. Vérifiez également l’isolation de votre logement et optimisez-la si nécessaire. Avec une excellente perméabilité de l’air des murs, des combles et des menuiseries, vous pourrez conserver la chaleur en hiver et la fraîcheur pendant la saison estivale.

D’autre part, adoptez les bons gestes pour améliorer le fonctionnement de votre climatisation réversible. Par exemple, aérez le logement pendant les nuits d’été et éteignez le climatiseur puis fermez les fenêtres et les stores au lever du soleil. S’il fait trop chaud pour que vous ouvriez la porte la nuit, augmentez la température du climatiseur de 3 à 5 °C pour modérer la consommation d’énergie.

Ne faites pas fonctionner le climatiseur réversible trop fort en été. De plus, la différence entre la température intérieure et celle extérieure ne doit pas dépasser 6 °C. Cela permet non seulement d’économiser sur les factures, mais aussi de réduire les risques de choc thermique lors des sorties. Enfin, limitez les courants d’air et choisissez un endroit central de la pièce pour la mise en place des unités intérieures de la climatisation. Celles-ci doivent être éloignées des sources de chaleur et des ouvertures. S’il s’agit d’un split, l’unité extérieure doit être le plus possible protégée du vent et du soleil.

Lors du choix d’un système de climatisation réversible, il est impératif de considérer la surface concernée. Cela vous permettra de déterminer la puissance optimale de l’équipement et d’éviter un fonctionnement excessif ou insuffisant.

Nicolas
Afficher Masquer le sommaire