Changements majeurs dans MaPrimeRenov 2024: ce que vous devez savoir

L’année 2024 marque un tournant pour MaPrimeRénov, le dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements en France. En réponse aux urgences climatiques et aux objectifs de réduction de la consommation énergétique, le gouvernement ajuste les modalités d’attribution et les montants alloués. Les propriétaires et les copropriétés doivent s’attendre à des critères d’éligibilité révisés, des plafonds de ressources adaptés et des incitations renforcées pour les travaux les plus efficaces. Ces ajustements visent à accélérer la transition énergétique des bâtiments résidentiels, un secteur clé pour atteindre la neutralité carbone. Les détails de ces modifications sont essentiels pour tout projet de rénovation envisagé.

Évolution de MaPrimeRenov en 2024 : les nouveautés à anticiper

Changements majeurs dans MaPrimeRenov 2024 : Le gouvernement détaille une série de nouveautés majeures pour les acteurs de la rénovation énergétique. Sachez que dès l’année prochaine, les aides mono-travaux ne seront plus accessibles pour les ‘passoires thermiques’, ces logements particulièrement énergivores. En conséquence, les propriétaires de ces biens seront incités à envisager des rénovations plus globales pour améliorer leur performance énergétique. C’est une orientation stratégique qui vise à élever le niveau global d’efficacité des habitations françaises.

A voir aussi : L’organisation, la clé d’un déménagement 77

Dans le viseur aussi, les équipements énergétiques : Les chaudières à gaz ne figureront plus parmi les équipements éligibles à MaPrimeRénov’. À l’opposé, les systèmes de chauffage à énergies renouvelables (ENR) sont maintenus dans les aides aux monogestes de travaux, soulignant ainsi l’engagement du gouvernement en faveur d’une transition énergétique plus verte. Les propriétaires sont donc encouragés à se tourner vers des solutions de chauffage plus durables comme les pompes à chaleur ou les chaudières biomasse.

Quant aux objectifs, MaPrimeRénov’ se fixe la barre haute avec le dessein de financer 200 000 rénovations performantes en 2024, s’appuyant pour cela sur un budget conséquent de 5 milliards d’euros. Cette ambition traduit la volonté politique de faire face aux défis climatiques par l’amélioration de l’isolation thermique et la réduction des consommations d’énergie et de chaleur des logements français. Les travaux d’isolation et d’installation d’équipements moins énergivores figurent parmi les priorités de ce dispositif d’aide à la rénovation.

Lire également : Pourquoi porter des chaussures de sécurité ?

changements majeurs maprimerenov 2024 + rénovation

MaPrimeRenov 2024 : modalités d’accès et cumul avec d’autres aides

Pour les propriétaires envisageant des travaux de rénovation énergétique, MaPrimeRénov’ s’annonce plus accessible. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) précise que l’ensemble des ménages pourra bénéficier de ce dispositif, indépendamment de leurs revenus. Toutefois, un audit énergétique devient obligatoire pour les projets les plus ambitieux, notamment pour les bâtisses énergivores. Ce prérequis vise à garantir l’efficacité des travaux engagés et à optimiser l’allocation des fonds publics.

La prime versée et le montant alloué dépendront du gain énergétique attendu, évalué notamment à l’aide du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Les travaux d’isolation des murs, la fourniture d’eau sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire, ou encore les systèmes de pompe à chaleur sont quelques exemples de rénovations prises en compte. Pour les résidents d’Île-de-France, des conditions spécifiques s’appliqueront, reflétant les particularités du marché immobilier local.

Les aides sont cumulables. Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) peuvent venir compléter MaPrimeRénov’ pour les travaux éligibles. Effy, partenaire reconnu, gère ces certificats en complément, offrant ainsi aux ménages une opportunité supplémentaire de financement. Pour une approche holistique des travaux, Mon Accompagnateur Rénov’ assiste les ménages dans leur parcours de rénovation, depuis la conception du projet jusqu’à la réalisation des travaux, assurant une cohérence et une optimisation globale de la rénovation.

Willie
Afficher Masquer le sommaire