vendredi, novembre 27, 2020
Travaux

Comment bénéficier de la prime CEE fenêtre ?

13views

La fenêtre peut être la source de 15% de déperdition de chaleur. Aussi, quand vous pensez à la rénovation énergétique de la maison et à l’isolation, c’est un point que vous ne devez pas minimiser.

Sachez que pour cette démarche justement, vous pouvez bénéficier d’une prime CEE fenêtre. Retour sur les bons à savoir pour profiter de ce financement.

A lire aussi : Comment remplacer une porte d'entrée ?

Les caractéristiques des biens éligibles

Cette prime fait partie de celle qui s’adresse aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires. Elle a été initiée il y a quelques années afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique sur les ouvertures des maisons, et ce, aussi bien principales que secondaires. Mais attention, ce doit être un immeuble qui date d’au moins 2 ans.

Bien évidemment, seuls les biens qui se situent en France sont éligibles à la prime CEE fenêtre. Ce peut être en Île-de-France comme en dehors. Mais dans ce cas, le capital disponible ne sera pas le même.

A lire également : Comment trouver l'expert pour vos petits travaux à côté de chez vous ?

Les conditions d’éligibilité aux primes CEE fenêtre

Pour prétendre à la prime cee fenêtre, il n’y a pas de conditions de ressource. Néanmoins, il faut savoir que vous aurez plus de chance de l’obtenir si vous faites partie des ménages aux revenus modestes ou très modestes.

Par ailleurs, vous devez avoir un contrat CEE dument signé avec un fournisseur d’énergie français. A chaque prestataire son offre. Aussi, ne sautez pas sur la première offre venue. Vous devez comparer les différentes propositions pour vous assurer de trouver la meilleure.

La signature de cette offre est la première étape des démarches. Il vous reste par la suite à faire une lettre d’engagement que vous allez présenter lors de votre demande de prime CEE fenêtre avant de commencer les travaux de rénovation en eux-mêmes.

Bien évidemment, vous devez travailler avec un artisan RGE pour espérer bénéficier de ce financement. Celui-ci vous accompagnera notamment dans le choix du matériel nécessaire, mais également dans la réalisation des travaux à faire.

Le coefficient de transmission surfacique, le facteur solaire, et bien d’autres encore comptent. Par ailleurs, si vous comptez réellement vous faire rembourser vos travaux de rénovation, vous devez utiliser au minimum un double vitrage. Ce qui, soit dit en passant, devrait vous permettre de faire jusqu’à 40% d’économies d’énergie.

Quel capital pour votre prime CEE fenêtre ?

Il est compliqué de vous proposer un montant fixe de prime CEE fenêtre. En effet, plusieurs points doivent être pris en considération pour calculer le capital qui vous sera accordé. Entre autres, on peut citer l’endroit où se trouver votre maison, l’importance des travaux à faire, le type de chauffage de la maison, etc.

Si certains ne touchent alors que 300 euros de prime environ, vous pouvez en obtenir 1 000 euros. Le fournisseur d’énergie avec lequel vous vous engagez devrait pouvoir vous proposer une simulation sur mesure des aides auxquels vous pouvez prétendre. De quoi vous faciliter la gestion de vos travaux.

Des simulateurs gratuits en ligne peuvent également vous aider en ce sens si besoin. Il suffit de quelques clics pour faire votre estimation  dans ce cas. En tous les cas, une fois votre demande validée, il suffira de 30 jours en moyenne pour que le capital soit libéré sur votre compte. Il reste à remplir les documents.

Les dossiers nécessaires pour faire une demande de prime CEE fenêtre

Pour faire une demande de prime CEE fenêtre, vous aurez besoin de quelques justificatifs. Notamment, il vous faudra une copie du devis de vos travaux et/ou de la facture qui vous a servi à acheter tous les matériels nécessaires à la réalisation de vos travaux. Il vous faut également une copie de la facture de pose desdits équipements.

Vous devez présenter une attestation sur l’honneur listant et précisant aussi le nombre de fenêtres que vous avez rénové. Et à cela s’ajoute une copie du certificat RGE de l’artisan qui s’en est chargé. Attention, ce label doit être en cours de validité au moment de la réalisation de vos travaux.

Il importe aussi de fournir une copie de vos fiches de déclaration fiscale. Cette dernière doit être adressée à l’adresse du bien sur lequel devront être faits les travaux de rénovation en question.

Vous avez réuni tous vos documents ? Il vous suffit de vous inscrire auprès des fournisseurs d’énergies. C’est une démarche facile et rapide à faire sur le site de ces prestataires. Il suffit de remplir les cases comme c’est indiqué. C’est gratuit et facile. Vous aurez notamment besoin d’une adresse email valide pour vous inscrire. Puis, il vous faudra envoyer votre dossier de souscription au prestataire en question.

Afficher
Cacher