Piscine

Déchloraminateur UV : l’essentiel à savoir

68views

Le traitement au chlore de l’eau de piscine est recommandé. Cependant, lorsque le chlore agit comme désinfectant et est au contact des fluides corporels tels la sueur, la salive et l’urine, il se crée des chloramines. Ce sont des composés chimiques qui présentent un potentiel risque sanitaire pour les baigneurs. Plusieurs méthodes et outils servent à traiter les chloramines dans une piscine. Le déchloraminateur UV est un dispositif spécialement conçu à cette fin. Découvrez davantage sur cet équipement.

L’utilité du déchloraminateur UV

Le déchloraminateur se présente sous la forme d’un cylindre comportant des lampes UV (ultraviolets) basse pression. L’équipement permet de lutter contre la concentration de chloramines dans l’eau. Sa mise en place est nécessaire pour éviter les irritations des yeux et les affections respiratoires comme la toux chronique. Selon la règlementation, les piscines d’utilisation publique ne doivent pas comporter plus de 0,6 mg/l de chloramines. La raison est qu’au-delà de ce seuil, ces composés chimiques peuvent nuire à la santé des nageurs. L’idéal est de faire descendre la teneur de chloramines dans l’eau à 0,3 mg/l au maximum.

Lire également : Comment traiter l'eau d'une piscine hors sol ?

Pour ce faire, le déchloraminateur UV est la méthode la plus efficace et la moins coûteuse. En fait, vous pouvez traiter les chloramines en ajoutant de l’eau chlorée et chauffée à l’eau de piscine. Mais l’application de cette méthode pour une piscine publique et donc de grande capacité est très onéreuse. Selon les dimensions du bassin, il peut être nécessaire d’utiliser des dizaines de mètres cubes d’eau chlorée. Or, le mètre cube du produit tutoie la dizaine d’euros. Cela signifie que vous devriez établir un budget conséquent pour traiter l’eau de votre piscine à chaque fois. L’un des avantages du déchloraminateur UV est qu’il s’agit d’une solution durable. Vous pouvez en faire usage pendant plusieurs années pour une excellente rentabilité.

Le fonctionnement du déchloraminateur UV

Le déchloraminateur UV fonctionne grâce à des lampes intégrées à des gaines de quartz.  Ces dernières assurent le maintien des lampes à la température optimale. Ainsi, les éclairages spécifiques empêchent la réaction chimique entre le chlore et les fluides corporels d’aller à son terme. Ils détruisent au passage les microorganismes susceptibles de polluer l’eau. Le déchloraminateur UV est rattaché à une armoire électrique qui s’installe dans le local technique de la piscine. À partir de l’armoire, vous pouvez compter les heures de fonctionnement des lampes. Lorsque ces dernières commencent par perdre en efficacité, vous vous en rendrez compte via le compteur. Le cas échéant, il vous faudra les remplacer.

A lire également : Les avantages de la pompe à chaleur pour piscine

L’installation du déchloraminateur UV

Pour mettre en place un déchloraminateur UV dans votre piscine, l’idéal serait de faire appel à un installateur professionnel. Toutefois, si vous êtes un bricoleur dans l’âme, vous pouvez réussir l’opération vous-même. Quelques précautions sont à prendre en compte, notamment le respect de l’ordre d’installation du dispositif et d’autres équipements de la piscine. Notez que le  déchloraminateur UV doit être installé après le filtre. Ainsi, vous vous assurerez que l’eau qui traversera le cylindre sera débarrassée des saletés et des débris. En revanche, le déchloraminateur doit être installé avant l’injecteur de chlore puisque les lampes UV détruisent les molécules de chlore.

L’entretien du déchloraminateur UV

L’entretien du déchloraminateur est assez simple. Après un certain temps de fonctionnement, les lampes finissent par voir leur rayonnement ultraviolet se réduire jusqu’à disparaître. Pour maintenir le dispositif en état de fonctionnement, veuillez remplacer les lampes UV lorsqu’elles cumulent environ 15 000 heures d’activité. Précisons qu’après cette durée, les éclairages peuvent toujours continuer à fonctionner, mais leur efficacité s’avère moindre. Il sera alors difficile de lutter contre la formation de chloramines. Pour leur part, les gaines en quartz sont à nettoyer une fois par an conformément aux indications du fabricant.