Guide sur la rénovation énergétique en 2024

Quand on veut améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment, la rénovation énergétique est considérée comme la meilleure solution. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce projet, alors voici notre guide exhaustif à ce propos. Il vous fournira des informations utiles sur les avantages, les aides financières accessibles et les étapes à suivre pour réussir ce projet.

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique peut être définie comme une série de travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment en utilisant des techniques écologiques et durables. L’objectif est de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

A voir aussi : Les avantages de faire appel à un professionnel pour le débouchage de vos canalisations

La rénovation énergétique englobe donc une série de travaux conçus pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement, d’un immeuble ou de locaux commerciaux. Elle permet dès lors d’augmenter le confort thermique tout en réduisant les effets néfastes sur l’environnement.

Faire des travaux de rénovation énergétique comme recommandé par Isole Rénove  est une action éco responsable qui réduit l’impact sur l’environnement. En effet, si vous utilisez moins d’énergie, vous aiderez à diminuer les gaz à effet de serre. De plus, avec des factures allégées, vous pouvez réaliser des économies significatives à long terme en améliorant l’efficacité énergétique de votre maison.

A lire aussi : Sécurisez votre cheminée ou poêle à bois sans dépasser les 65 € !

Comment financer son projet : les aides les plus populaires

Bien que les travaux de rénovation énergétique des bâtiments soient avantageux, il peut parfois être impossible de les réaliser en raison du manque de ressources financières. Heureusement, il existe de nombreuses options pour financer ce projet.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est un dispositif venu en remplacement du crédit d’impôt transition énergétique ainsi que des aides accordées par l’Agence nationale de l’Habitat (Anah). Le montant de cette prime dépend des revenus et de l’impact écologique des travaux et elle s’adresse aux maisons construites il y a au moins 15 ans ou dans le cas d’un remplacement d’une chaudière à fioul.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Elle découle de la combinaison du programme « Habiter mieux sérénité » et de MaPrimeRénov’, afin de rendre plus simple l’accès aux aides financières. Les familles à faible revenu peuvent opter pour cette subvention pour bénéficier d’une assistance dans le financement des travaux de rénovation énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est une subvention pour la rénovation énergétique qui permet de financer les travaux, sans intérêts. Il peut atteindre un montant maximum de 50 000 euros.

Le programme Coup de pouce économies d’énergie

Cette aide peut être obtenue en complément de MaPrimeRénov’ et de l’éco-prêt à taux zéro. Elle permet de recevoir un montant pour des travaux spécifiques de rénovation énergétique : le chauffage, l’isolation, les thermostats à régulation performante et la rénovation globale.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide conçue pour couvrir les coûts des factures d’énergie résidentielle. Il peut servir à régler les factures ou financer des projets de rénovation visant à diminuer la consommation d’énergie dans la maison.

Guide sur la rénovation énergétique en 2024

La TVA 5,5%

Pour certains travaux de rénovation énergétique, il est possible de profiter d’une TVA réduite de 5,5%. Cette aide concerne les propriétaires occupants, les locataires, les bailleurs ainsi que les sociétés civiles immobilières, pour les habitations datant de plus de deux ans.

Comment choisir la bonne entreprise pour ses travaux ?

Pour choisir la bonne entreprise de rénovation énergétique, Isole Rénove recommande de prendre en compte différents critères.

D’abord, il est important de vous renseigner sur le prestataire et de poser certaines questions.

  • Est-ce qu’il dispose d’un site internet ?
  • partage-t-il des témoignages clients (avis, photos de projets, etc.)  ?
  • quel est le nombre d’années d’expérience ?
  • Est-ce que l’entreprise a une bonne santé financière ?

Demandez aussi si elle offre une intervention polyvalente ou si elle est seulement spécialisée dans un ou plusieurs domaines spécifiques de travaux.

Renseignez-vous aussi sur l’immatriculation et les assurances de l’entreprise de rénovation énergétique. Celle-ci doit être en mesure de fournir son inscription à la chambre des métiers via un numéro RM indiqué sur les documents du professionnel.

Elle doit également présenter un numéro SIRET qui atteste son enregistrement dans le Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). En outre, vous devez lui exiger une attestation de responsabilité civile professionnelle et de garantie décennale.

L’entreprise doit posséder la certification RGE (reconnu garant de l’environnement) pour tous les travaux liés à votre projet. C’est d’ailleurs une condition essentielle pour pouvoir profiter des aides à la rénovation énergétique.

Aussi, le prestataire peut vous offrir divers services pour démontrer son efficacité, notamment :

  • La présence d’un service clientèle.
  • La capacité de suggérer des options de financement.
  • La facilité de contact ainsi que la possibilité d’avoir une ligne téléphonique personnelle avec un interlocuteur.

Demander plusieurs devis

Il vaut mieux éviter une entreprise qui déconseille de demander plusieurs devis. Si vous ne bénéficiez pas des services d’un professionnel en travaux, sollicitez plusieurs artisans différents afin de pouvoir comparer :

  • Les tarifs des services
  • Les informations spécifiques (tarifs par heure, spécifications techniques, services, taux de TVA, types de matériaux utilisés, etc.).
  • Les délais.
  • Les modalités de paiement et les détails sur les acomptes et les soldes.
  • La clause permettant de faire une réclamation et de faire appel à un médiateur de la consommation affilié au prestataire.

Notez que les devis sont gratuits et doivent mentionner la date de validité de l’offre. Vous devez aussi y trouver des mentions obligatoires (numéro SIREN, forme juridique, capital en euros, numéro TVA intracommunautaire…).

Justin
Afficher Masquer le sommaire