Maison

Maison en bois : ce que vous devez savoir

Maison en bois
12views

Les constructions en bois sont de plus en plus communes en France. Les avantages du bois l’emportent bien souvent sur les autres matériaux de construction qui sont présents sur le marché au niveau environnemental et de ses performances.

La résistance du bois

En tant que matériau de construction relativement léger, le bois surpasse même l’acier en termes de longueur autoportante. En d’autres termes, il peut mieux supporter son propre poids Cela vous permet d’avoir de plus grands espaces de vie et de réduire le nombre de supports nécessaires en fonction de la conception de votre maison.

A lire également : Un bureau pour moins de 20€ !

Une maison en bois est résistante à la chaleur

Le bois est naturellement résistant à la conduction électrique quand il est séché à un niveau d’humidité standard, qui en règle générale, oscille entre 7 et 12 % pour la majorité des essences de bois. La résistance et les dimensions du bois ne sont pas affectées significativement par la chaleur. Une maison bois est donc stable. De plus, le bois est ignifuge. Il transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton et 250 fois moins vite que l’acier.

Une bonne absorption du son

Le bois a des propriétés acoustiques qui le rendent idéal afin de minimiser les échos dans les lieux de vie et de travail. Le bois absorbe le son, au lieu de l’amplifier ou de le réfléchir. Il réduit ainsi de manière considérable le bruit pour votre plus grand confort.

A découvrir également : Assurance habitation avant signature de bail : est-ce obligatoire ?

Un design et un esthétique unique

Grâce à sa grande variété d’essences disponibles, le bois possède une grande diversité d’options esthétiques et des propriétés acoustiques, mécaniques ou encore thermiques. Celles-ci peuvent être choisies selon les besoins de votre projet.

Un matériau renouvelable

À la différence du béton ou des métaux, le bois peut se renouveler indéfiniment de manière naturelle. Cela est également favorisé par des programmes de plantation forestière et de gestion durable. La récolte sélective qui a lieu ainsi que diverses autres pratiques favorisent la croissance des arbres venant d’être plantés pendant que les arbres qui sont plus grands sont récoltés. Lorsque les forêts se développent (grâce à l’énergie transmise par le soleil), elles réduisent de manière naturelle le dioxyde de carbone présent dans l’atmosphère.

Facilement transformable

En comparaison à d’autres matériaux de construction tels que le béton ou l’acier, le cycle de vie du bois a globalement un faible impact sur l’environnement que ses homologues. En conséquence, son coût de production est faible. Par ailleurs, la production d’eaux usées ainsi que l’impact sur l’environnement sont aussi inférieurs dans le processus de fabrication du bois que par rapport à l’acier par exemple.

La plupart des scieries utilisent des sous-produits du bois tels que les copeaux ou encore les écorce en tant que biocarburant pour leurs installations dans le but de diminuer la charge de combustible fossile de leur processus de production. De plus, les systèmes de mesure de l’humidité permettent aux scieries de maximiser leur efficacité et de produire moins de matériaux de qualité inférieure et de déchets dans le processus de séchage

Afficher
Cacher