Comment avoir une estimation précise de ses coûts de rénovation ?

L’estimation précise du coût de rénovation vous sera donnée par la ou les entreprises impliquées dans le projet. Si vous avez déjà une idée claire des travaux à réaliser, vous pouvez commencer par vous rapprocher des artisans de votre région. Sinon, il faudra reprendre les étapes du projet de A à Z pour que le budget calculé soit le plus réaliste possible.

1 – Je demande des devis auprès d’artisans qualifiés

Vous avez un projet de travaux bien défini ? Vous pouvez d’ores et déjà vous rapprocher des entreprises pour préciser le coût de chaque opération et estimer celui du projet dans son ensemble.

A lire aussi : Quoi faire avec une machine Cricut ?

Pour trouver ces professionnels, vous pouvez vous fier au bouche-à-oreille, ou utiliser une plateforme spécialisée qui regroupe des artisans situés à proximité de chez vous et qualifiés dans les domaines qui vous intéressent : maçonnerie, électricité, menuiserie, peinture, plomberie, plâtrerie, carrelage, chauffage, charpente, revêtement des sols, installation de cuisines, coordination de travaux, architecture, aménagement paysager…

Notez qu’une demande de devis ne vous engage en rien. Il est même recommandé de demander plusieurs devis auprès de différents professionnels afin de comparer les prix et les prestations. Seule la signature du devis vous engage à respecter les termes du contrat (le paiement pour le particulier et la livraison des travaux pour le pro).

A voir aussi : Quelles techniques pour choisir son artisan serrurier ?

2 – Je précise mon projet pour anticiper tous les coûts de rénovation

Si vous n’avez pas encore bien défini les contours du projet, vous n’aurez qu’une estimation du coût de rénovation partielle. Pour éviter les mauvaises surprises et maîtriser son enveloppe de travaux de A à Z, il est important de faire le point sur toutes les opérations et les services dont vous aurez besoin.

Les diagnostics sur l’état du bien

La phase de réalisation des diagnostics du bâtiment peut évoluer selon votre situation.

Si vous êtes acquéreur, vous allez recevoir de la part du vendeur toute une série de diagnostics utiles pour anticiper l’ampleur des éventuels travaux à réaliser et estimer leur coût (Diagnostic de performance énergétique DPE, Diagnostic Bruit, Constat de risque d’exposition au plomb Crep, État mentionnant la présence ou l’absence d’amiante, État relatif à la présence de termites…).

Le nombre de diagnostics dépend aussi de l’état du bien immobilier. Les logements qui auront été classés F ou G au DPE devront faire l’objet d’un audit énergétique. Par ailleurs, les installations de gaz et d’électricité vieilles de plus de 15 ans sont soumises à des vérifications complémentaires.

Si vous êtes propriétaire bailleur ou occupant et que vous souhaitez entreprendre des travaux pour votre confort ou pour valider votre bien immobilier, c’est à vous de faire réaliser les diagnostics utiles dans le cadre de votre projet.

La répartition du coût des travaux

Votre situation vis-à-vis du bien peut aussi faire évoluer la nature et la quantité de travaux à votre charge.

Les locataires sont généralement responsables des plus petites actions de travaux (entretien, réparation et rafraîchissement), tandis que les travaux lourds sont à la charge des propriétaires (réhabilitation, chantier de rénovation globale du bâtiment).

L’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO)

L’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) a un coût, mais elle permet d’être mieux orienté dans la définition du projet et tout au long de la réalisation des travaux jusqu’à la livraison du chantier. Ces frais peuvent être en partie couverts par les aides à la rénovation énergétique en cas d’éligibilité du demandeur et de conformité du projet.

h3 : Les différents travaux du projet de rénovation

Sur un gros chantier de rénovation, vous allez engager plusieurs entreprises spécialisées dans différents domaines de travaux. Chacune d’entre elles vous proposera un prix tenant compte du coût des équipements et de celui de la main d’œuvre. Cette main d’œuvre peut évoluer d’une entreprise à l’autre, mais elle dépend aussi de la complexité du chantier.

3 – Je calcule le coût de chaque action de travaux

Combien coûte un DPE ? Quel est le prix d’une assistance à maîtrise d’ouvrage ? Ces frais supplémentaires s’ajoutent au prix des travaux à proprement parler. Voici ce qu’il faut anticiper pour bien calculer son estimation des coûts de rénovation.

Quel est le prix du DPE ?

Il faut compter plusieurs centaines d’euros pour réaliser un diagnostic de performance énergétique. Le tarif pratiqué évolue selon les prestataires et les régions, mais aussi selon les caractéristiques du bien lui-même. Il faudra plus de temps pour évaluer une grande maison qu’un petit appartement. Le type d’installations peut aussi faire évoluer le prix à la hausse ou à la baisse.

Combien coûte l’AMO ?

L’AMO est le plus souvent facturée au forfait. Il est difficile de donner un prix moyen, mais comptez au moins plusieurs milliers d’euros pour une assistance de A à Z. Le prix évolue aussi selon les prestataires et la complexité du projet. Dans tous les cas, le coût de l’AMO est proportionnel à celui des travaux.

Le coût des équipements et/ou des matériaux

En tant que maître d’ouvrage, vous pouvez orienter votre projet de rénovation vers du haut de gamme plus cher, ou vers des performances minimales pour faire avec un budget plus restreint.

Pour le coût des équipements, la différence de prix est facile à saisir. Elle l’est un peu moins pour le prix des matériaux qu’il faudra rapporter à la surface à traiter. Ici, la différence entre l’entrée de gamme et le haut de gamme sera d’autant plus criante sur les projets de grande ampleur.

Le coût de la main d’œuvre

Sur les chantiers plus complexes ou plus importants, les temps d’intervention augmentent. Par conséquent, la main d’œuvre est plus chère, sans compter qu’un chantier qui dure entraîne des coûts de transport supplémentaires pour l’entreprise.

Si vous faites venir l’artisan pour remplacer deux fenêtres en double vitrage, il se déplace une première fois pour la visite et une seconde fois pour l’intervention. Pour une isolation des murs par l’intérieur, l’opération peut s’étendre sur plusieurs jours ce qui suppose des frais de transport plus élevés.

En cas d’éligibilité à un dispositif d’aides aux travaux (amélioration des performances énergétiques ou adaptation du logement), et sous réserve que le projet respecte les critères imposés, votre estimation du coût de rénovation pourra tenir compte du montant des aides perçues.

Céline
Afficher Masquer le sommaire