Maison

Pompe à chaleur air/eau : un investissement conséquent à faire

13views

Il commence à faire frais, mais vous avez encore le temps de faire le devis pour l’installation d’une pompe à chaleur air/eau. Mais avant d’opter pour cette solution, découvrez d’abord combien cela vous coûtera réellement.

Le prix d’une pompe à chaleur air/eau

A lire aussi : Pourquoi installer un adoucisseur d'eau ?

L’installation d’une pompe à chaleur nécessite la mobilisation d’une très grosse somme d’argent. L’investissement de départ peut aller bien au-delà des 17 000 euros. Ce prix peut varier selon différents critères comme le type de la pompe à chaleur air/eau. La pompe à chaleur destinée pour les systèmes de chauffage basse température sont les plus abordables. Leur prix va de 5000 à 10 000 euros environ.

Si vous avez besoin d’un modèle de PAC air/eau compatible avec les radiateurs à haute température, il faut prévoir entre 10 000 et 15 000 euros. Pour les modèles réversibles, le prix est encore plus élevé. Toutefois, il est à noter que ces prix peuvent encore varier selon différents critères comme la marque de l’appareil ou les différentes technologies qu’il embarque.

A voir aussi : Comment choisir un carport pour son extérieur ?

La puissance de l’appareil ainsi que le nombre de pièces à chauffer jouent également sur le prix d’une PAC air/eau. A tous ces éléments, vous devez ajouter le coût de l’installation qui inclut la prestation d’un chauffagiste RGE. Pour l’installation d’une PAC air/eau, la prestation d’un professionnel peut aller de 700 à 2500 euros, mais il y a également le coût d’entretien. Rendez-vous sur ici pour déterminer avec exactitude quel est le prix d’une pompe à chaleur.

Le PAC air/eau pour économiser de l’énergie

Le coût total d’installation d’une PAC air/eau est la principale raison de l’hésitation des ménages. Il s’agit effectivement d’un investissement conséquent. Néanmoins, il ne faut pas les PAC sous cet angle uniquement. Il s’agit d’un système qui peut vous faire faire des économies énormes.

Une économie annuelle de 1 000 euros

La PAC air/eau exploite l’énergie calorifique de l’air pour la transmettre au liquide caloporteur de votre circuit de chauffage. Mais ce n’est pas aussi simple, car il faut un compresseur pour réellement faire monter la température. C’est ce moteur qui nécessite alors l’utilisation de très peu d’électricité. La PAC air/eau ne produit pas de l’énergie totalement gratuitement, mais d’après les calculs, elle permet de réduire vos factures de 1 000 euros par an.

La rentabilisation de la PAC air/eau

C’est en diminuant les dépenses énergétiques liées au chauffage que la PAC air/eau se rentabilise. En moyenne, l’amortissement de la PAC se fait après une dizaine d’années d’utilisation. Après ces années, le ménage profite d’un chauffage gratuit.

Quand choisir une PAC air/eau ?

Il est à noter que l’installation d’une PAC air/eau peut vous faire bénéficier de diverses aides financières. Vous pouvez choisir ce mode de chauffage si vous êtes en pleine rénovation et comptez améliorer la performance énergétique de votre maison. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers le modèle à haute température.

La PAC air/eau basse température est le modèle à choisir si vous voulez l’installer dans une maison en nouvelle construction. Elle dispose de la technologie idéale pour les planchers chauffants par exemple. Pour compléter un chauffage central fonctionnant avec une chaudière, la PAC air/eau peut également faire office de chauffage d’appoint.

Afficher
Cacher