Déco

Quel salaire pour un prêt de 250.000 euros ?

51views

Faire un prêt de 250 000 euros, c’est un projet audacieux. Il importe de savoir si l’on y est éligible avant tout. Pour ce faire, vous devez tout au moins avoir le salaire conséquent. Pour vous aider, l’on vous donne des détails précis, des directives de professionnel.

Selon ses charges

En faisant le prêt, la banque s’assure que vous avez le bon profil. Cela veut dire qu’elle protège son investissement. Si elle ne procédait pas de cette façon, il y a longtemps qu’elle mettrait la clé sous la porte. C’est donc une étape importante de tout le processus de prêt. En vérifiant votre profil, l’on s’intéresse à votre situation financière en général et à vos charges en particulier. Cela veut dire que le salaire n’est important qu’en fonction des charges à gérer. L’on parle entre autres des factures, des mensualités pour d’autres prêts, des frais de scolarité ou de caisse d’épargne et autres.

Lire également : Déco : à la lueur d'un fabricant de bougies

Il vous faut donc un reste à vivre conséquent pour que la banque accepte vous faire ce prêt. Si vous avez alors un salaire de 3000 euros, cela devrait suffire. Il faudra verser des mensualités et s’en sortir avec le reste jusqu’à la fin du mois pour le prochain salaire. La banque s’assure que vous allez conserver votre dignité financière et humaine tout en payant chaque mensualité. Ce faisant, vous lui donnez des raisons de vous faire confiance pour de prochaines transactions ou collaborations.

Selon le taux d’endettement

Le taux d’endettement est le plafond à la base employé pour calculer la capacité maximale d’un individu en termes de prêts. Il est évalué et décidé à l’unanimité par les autorités de supervision du secteur. C’est donc une donnée non négligeable. Si une banque passe outre le seuil de 33 %, il est possible que ce soit elle seule qui réponde devant la loi de votre incapacité à gérer par exemple les mensualités avec régularité.

Lire également : Comment aménager une chambre à coucher ?

Dans la pratique, l’on suppose que vous avez un salaire de 3000 euros. Cela veut dire que vous ne pouvez pas verser une mensualité au-delà de 800 euros. Dès que vous passez cette barre en termes de calcul, l’on vous disqualifie pour le prêt que vous sollicitez. C’est donc une donnée importante avec laquelle il faut savoir jouer. Vous pouvez vous appuyer sur la durée du remboursement.

La durée du remboursement

La durée du remboursement est l’élément servant de mesure de calibrage des mensualités. C’est dire que si vous faites un prêt que vous savez comment rembourser, vous pourriez tenir avec le minimum. Il faut réussir à tenir en dessous des 33 % de taux d’endettement en réglant les mensualités.

Pour rappel, aucune banque ne vous permettrait de régler une dette au-delà de 30 ans. Pour rappel, plus cela ira loin, plus la banque augmentera sa part. Vous obtiendrez donc le prêt avec un taux plus grand et cela vous pèsera dessus sur la durée. C’est tout le contraire si la durée est limitée à une dizaine d’années par exemple, la mensualité sera élevée. Dans ce cas, l’on peut se retrouver avec plus de 2000 euros à payer. La règle des 33 % porte alors le salaire à 6500 euros tout au moins.

 

Afficher
Cacher