mardi, juillet 9, 2019
Aménagement intérieur

Dépenses énergétiques : les astuces pour alléger la facture

43views

Faire ses courses devient de plus en plus un luxe et les potentielles conséquences de la loi Alimentation qui en découlent depuis son application en février, ne vont pas arranger les choses. Mais cette envolée des prix dans les hypermarchés, les supermarchés, mais aussi dans les hards-discounts dévoilés récemment n’est pas la seule. Si le panier moyen des produits de consommation est à la hausse au passage à la caisse, les péages autoroutiers augmentent eux aussi. Faire des économies devient de plus en plus le leitmotiv de nombreuses familles. Et, il est un poste sur lequel il est possible d’économiser facilement et rapidement : l’énergie

Changer de fournisseur d’électricité

La première des choses est de profiter des meilleures offres des fournisseurs d’électricité et de gaz. Le fait d’opter pour le meilleur fournisseur permet de faire des économies sans perdre en qualité. C’est un moyen facile et rapide pour réduire sa facture. Et pour cause, la démarche n’implique pas de devoir changer de compteur et l’opération n’entraîne pas de coupure de courant ! Le changement est également gratuit et les démarches de résiliation sont automatiquement prises en charge par le nouvel opérateur d’énergie. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, en tant que particulier – mais aussi en tant que professionnel – il est alors possible de choisir parmi une multitude de fournisseurs d’énergie. C’est sans engagement, résiliable sans frais et sans délai. 

Suivre sa consommation

Aujourd’hui, sans énergie il est difficile, voire impossible, de chauffer son habitation, de se laver, de cuisiner, mais aussi d’utiliser les nombreux appareils électriques qui font partie du paysage quotidien. Les principales dépenses d’énergie au sein d’un appartement concernent le chauffage (62%), les appareils électriques (17%), l’eau chaude (14%) puis la cuisson (7%). Si les chiffres diffèrent alors pour une maison : chauffage (62%), appareils électriques (20%), l’eau chaude (11%) puis la cuisson (7%), ils n’en restent pas moins que la répartition est quasiment similaire. En étudiant plus particulièrement la consommation des appareils domestiques – hors chauffage, eau chaude et cuisson – il est possible d’identifier les postes les plus utilisées en moyenne : froid alimentaire (26%), électro-domestique (19%), éclairage (12%), télévision (11%), informatique (10%), lave-linge (6%), lave-vaisselle (6%), sèche-linge (5%) et divers (5%). Si l’on connait la consommation d’énergie des lieux de vie, il est plus simple de gérer son utilisation et donc de faire des économies. Si ces chiffres restent théoriques, il est possible de se rapprocher de son fournisseur d’énergie pour installer un « compteur communicant ». Ce dernier permet alors de visualiser, de repérer puis de contrôler les gaspillages d’énergie. L’idéal pour savoir sur quels postes il faut agir.

Adopter les bons gestes au quotidien

En parallèle des mesures proposées ci-dessus, il en existe d’autres qui peuvent être adoptées par toute la tribu. Des mesures qui visent à adopter un comportement plus responsable. Isoler ses combles, changer ses fenêtres et opter pour du double/triple vitrage, installer des robinets thermostatiques, dépoussiérer les radiateurs et les lampes sont quelques astuces qui permettent de réduire sa consommation de chauffage. Tout comme le fait d’opter pour des vêtements qui réchauffent en hiver au lieu d’augmenter sans fin le chauffage. D’autres gestes permettent aussi d’économiser l’électricité à la maison sans pour autant se priver d’un certain confort. Un congélateur ou un réfrigérateur givré consomment jusqu’à 30 % d’énergie en plus. Autant les dégivrer régulièrement. En parallèle, opter pour un cycle à 40°C au lieu de 60 réduit la consommation d’énergie de 25%. Faire la chasse aux appareils en veille permet d’économiser 10% sur la facture d’énergie. Il existe de nombreux autres trucs et astuces pour économiser l’énergie chez soi. Pour aller plus loin, pourquoi ne pas aussi économiser l’eau, suivre la voie de la consommation « zéro déchet » ou encore tendre vers un mode de vie « minimaliste ». Une grande partie de ce nous consommons peut-être remplacé par quelque chose de naturel, pourquoi ne pas se lancer et faire des économies à grande échelle ?!

Afficher
Cacher