Pourquoi choisir une SCPI en 2024 et comment s’y prendre ?

Le marché de l’immobilier est décidément plein de surprises depuis 2 ans et on trouve entre autres des opportunités d’investissement en apparence attrayantes. C’est notamment le cas à travers les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) qui n’ont cessé de faire parler d’elles. Nous allons ainsi explorer dans cet article les raisons de choisir une SCPI en 2024 et la manière de procéder afin de réaliser un investissement juteux.

Les avantages des SCPI aujourd’hui

Ces dernières années, et particulièrement en 2023, les SCPI ont démontré une résilience remarquable : les rendements ont en effet souvent été supérieurs à 6%. Cela s’explique en partie par le fait que contrairement à l’investissement immobilier traditionnel, les SCPI permettent d’accéder à un portefeuille diversifié de biens immobiliers (bureaux, commerces, logistiques…). Par conséquent, les risques liés à la localisation ainsi qu’à la nature des biens s’en retrouvent réduits.

Lire également : Pourquoi l'investissement immobilier est-il une option judicieuse pour votre retraite ?

D’autre part, les SCPI offrent une gestion déléguée où les aspects opérationnels et administratifs sont pris en charge par des professionnels compétents. En tant qu’investisseur, cela vous fait des contraintes de gestion en moins. Bien sûr, on ne peut pas prédire si les rendements seront aussi bons en 2024 qu’en 2023, mais en faisant le bon choix de SCPI, vous limitez grandement le risque de perte.

Voyons justement comment comparer les principales SCPI du marché pour sélectionner celle qui vous octroiera le meilleur rendement.

A voir aussi : Quel isolant écologique choisir pour sa maison ?

Comment choisir la bonne SCPI en 2024 ?

Il n’y a pas vraiment de secret ici : pour naviguer efficacement dans l’univers des SCPI en 2024, il est crucial de comparer les différentes offres disponibles. Il existe heureusement pour cela des comparatifs en ligne qui vous permettent de gagner un temps considérable. En vous donnant une vue d’ensemble des options et des rendements observés les années précédentes, ces comparatifs vous facilitent une prise de décision éclairée.

Cela dit, il est aussi important de réfléchir sur vos objectifs d’investissement personnels : certaines SCPI n’acceptent en effet que les gros investissements (6 000 euros minimums la part parfois), ce qui limite mécaniquement le choix. De plus, il existe des SCPI qui se concentrent sur des secteurs spécifiques (santé, éducation, logements durables…). De fait, si vous souhaitez aligner votre investissement avec vos convictions personnelles, il faudra vous intéresser aux spécificités de chaque SCPI.

Enfin, nous vous conseillons d’être attentif à la capitalisation de la SCPI sans oublier également sa politique de distribution des revenus. Toutes ne sont pas égales sur ce dernier point, d’où l’intérêt de bien se renseigner et d’avoir en tête quelques bonnes pratiques avant d’investir !

Rodrigue
Afficher Masquer le sommaire