Améliorer l’efficacité énergétique de son habitation : quelles solutions techniques adopter ?

L’amélioration de l’efficacité énergétique d’une habitation offre de nombreux avantages. En effet, elle assure le respect des réglementations en vigueur, la prévention de sanction, l’attraction de futurs locataires et l’augmentation de la valeur du bien sur le marché. Cet article vous présente les meilleures astuces pour améliorer l’efficacité énergétique dans votre maison.

Les risques d’une performance énergétique médiocre

Un diagnostic de performance énergétique (DPE) médiocre peut engendrer des problèmes non négligeables. En effet, il rend votre facture d’énergie plus chère car, favorisant une surconsommation. De plus, le confort est souvent compromis, d’où l’importance de se renseigner sur des solutions techniques durables.

A lire aussi : Pourquoi opter pour un câble en inox pour vos balustrades ?

Un diagnostic de performance énergétique faible met également en évidence l’impact négatif de votre habitation sur l’environnement en émettant une grande quantité de gaz à effet de serre. Un logement qui consomme beaucoup d’énergie voit en outre son prix de vente impacté. En revanche, un logement classé A ou B possède une « valeur écologique ».

Depuis le 25 août 2022, la loi Climat et résilience a rendu illégale l’augmentation des loyers lors du renouvellement du bail pour les logements disposant d’un DPE de classe F ou G.

A lire également : Fenêtres coulissantes en alu : pourquoi et comment les choisir ?

Les délais de ces interdictions sont :

2023 pour les nouveaux contrats de logements qui consomment plus de 450 kWh.m2 par an.

2025 pour les passoires thermiques ayant un diagnostic de performance énergétique G.

2028 pour les biens de classe F.

2034 pour les logements classés E.

Selon l’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE), cette mesure vise à améliorer la performance énergétique de plus de 2 millions de logements.

L’importance des travaux d’isolation

L’isolation thermique est considérée comme la priorité parmi les améliorations pour améliorer la performance énergétique. La clé pour réussir une rénovation est d’assurer une bonne isolation.

Dans une habitation ancienne ou mal isolée, la chaleur est principalement perdue par le toit (25-30 %), suivi des murs (20 à 25%), de l’air renouvelé ou des fuites d’air (20 à 25%), des fenêtres (10 à 15%), des planchers bas (7 à 10%), et des ruptures dans l’isolation (5 à 10%).

Par conséquent, installer du double vitrage ne suffit pas. Vous devrez garantir une isolation efficace des espaces sous les toits, qu’ils soient non-utilisables ou aménageables. Les murs peuvent être isolés soit par l’extérieur soit par l’intérieur.

Le remplacement des fenêtres et l’installation de vitrages isolants permet de diminuer la perte d’énergie par les ouvertures. L’isolation des planchers inférieurs vise à diminuer les déperditions de chaleur des pièces situées au-dessus d’un garage ou d’une cave.

Améliorer l'efficacité énergétique de son habitation quelles solutions techniques adopter

Le remplacement du système de chauffage et de production d’eau chaude

Une isolation et une ventilation optimales vous permettent de diminuer votre consommation de chauffage. Il est important que votre système de chauffage soit correctement dimensionné et ait un rendement élevé pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.

Une variété d’alternatives sont disponibles aujourd’hui pour ceux qui désirent utiliser des sources d’énergie renouvelables. Cela concerne particulièrement les pompes à chaleur et les systèmes de chauffage fonctionnant au bois ou à l’énergie solaire.

Les radiateurs électriques sont devenus de plus en plus abordables et désormais dotés de fonctionnalités de programmation avancées. Ils sont recommandés pour une utilisation dans de petits espaces isolés. Cela dit, ils sont souvent coûteux à utiliser.

C’est aussi le cas pour le système de production d’eau chaude dans le logement lorsque celui-ci est autonome. Cet élément joue un rôle essentiel dans le calcul de l’équilibre énergétique d’une rénovation thermique globale.

Les systèmes les plus efficaces actuellement sont le chauffe-eau thermodynamique et le chauffe-eau solaire individuel. Il est généralement conseillé d’avoir une solution de secours pour ce dernier en cas de manque de soleil.

L’amélioration de la ventilation

Lorsque des travaux d’isolation sont réalisés, vous devez en profiter pour réaliser des travaux de ventilation afin de prévenir toute condensation. En réalité, l’aération mécanique contrôlée est devenue indispensable dans une habitation bien isolée pour assurer le renouvellement de l’air.

La ventilation adaptée doit favoriser l’expulsion de l’humidité et des substances polluantes dans l’air. L’objectif est de garantir une bonne qualité d’air dans toutes les pièces. De nos jours, La ventilation double flux est considérée comme la solution la plus performante et accessible en termes de système de ventilation.

Des fenêtres plus efficaces

Si votre logement a des fenêtres en simple vitrage, les changer en fenêtres avec double ou triple vitrage vous assurera une amélioration de l’efficacité énergétique. Mais, il faut noter que le simple remplacement des fenêtres ne sera pas toujours satisfaisant pour atteindre le niveau de performance énergétique souhaité.

Quand vous décidez de remplacer vos fenêtres, il est impératif de faire un choix judicieux en optant pour du double ou triple vitrage afin de bénéficier d’une isolation optimale.

Justin
Afficher Masquer le sommaire