Conseils pour réussir la plantation de bananiers

Et si vous apportiez les tropiques dans votre jardin plutôt que de voyager à l’autre bout du monde ? Cultivé en pot ou en pleine terre, le bananier est un arbre idéal à placer dans un jardin ou dans un intérieur pour donner l’illusion de vivre dans un coin du monde où chaleur et bon vivre sont indissociables. Plante exotique à grandes feuilles et productrice de fruits, les bananes, on vous donne nos meilleures astuces pour réussir la plantation de votre bananier.

La bonne période pour la culture de bananiers

Avant de planter un bananier en pleine terre, il faut connaitre les prérequis de la culture de la plante afin de ne pas faire de fausses manœuvres. Pour connaitre quand planter un bananier, il suffit de se reporter au calendrier des saisons. Les saisons les plus propices à leur développement sont celles qui lui donne les conditions météorologiques similaires à celles de son pays d’origine, autrement dit l’été ou le printemps.

A lire aussi : Retours d'expérience : l'efficacité des pièges à frelons asiatiques selon les utilisateurs

L’entretien général des bananiers : en intérieur et extérieur

Le bananier est une plante dont la culture est gourmande en eau. En pot et en intérieur, il peut être davantage conseillé de brumiser les feuilles de votre plante. L’arrosage doit être régulier sans surcharger la terre en eau afin d’éviter aux racines de pourrir. Le bananier faisant partie des plantes au feuillage vert, vous pouvez ajouter de l’engrais pour favoriser sa croissance.

La culture de bananiers en terre

Si le climat de votre région se prête bien à la culture d’un bananier, vous prouvez établir sa plantation près d’un mur pour l’abriter du vent. La plantation ne doit pas se faire en plein soleil, sauf exception. Le soleil brûlerait les feuilles de la plante.

A voir aussi : Comment tailler un albizia : toutes les astuces en vidéo !

Toutefois, toutes les espèces de bananiers ne peuvent pas être cultivées en pleine terre. Par exemple, le bananier musa est un bananier idéal pour une plantation en extérieur. Cette plante adore le soleil et doit être protégée du vent qui abime son feuillage.

Dans le sol, vous viendrez creuser un trou large et profond de trois fois la taille de la motte. Dans ce trou au sol, il faudra y déposer une couche drainante composée de cailloux, de billes d’argile, de graviers, de pouzzolane ou de bouts de tuiles. Pendant la préparation d’un substrat à base de sable, de terreau, de terre de jardin, et de compost mûr ou de fumier, mettez la motte à tremper afin de la réhydrater convenablement.

Cultivés en terre, il faudra protéger vos bananiers de la chute des températures à partir de l’automne. Rempotez votre bananier pour le mettre en serre ou à l’abri du gel jusqu’au début du printemps.

Conseils pour réussir la plantation de bananiers

Le bananier en tant que plante d’intérieur

Vous devez vous demander si vous vivez dans une région dont les conditions climatiques sont favorables à la pousse d’un bananier. Son contenant devra être large et profond.

L’emplacement de votre bananier en pot sera idéalement un endroit bénéficiant d’un contact indirect avec la lumière extérieure. Proche d’une fenêtre et en exposition ouest, votre bananier trouvera de quoi s’épanouir à mi-ombre. En été, vous pourrez le sortir dans le jardin les matins ou soirs afin de le mettre au soleil.

Son pot devra être rempli par une terre aussi riche que celle utilisée pour la culture de bananiers en extérieur.

Mathias
Afficher Masquer le sommaire