Comment calculer l’entraxe des lambourdes pour une terrasse en bois

Si vous souhaitez aménager une terrasse en bois sur votre propriété, il est important de s’assurer de respecter chaque étape de l’aménagement sur une dalle en béton ou sur tout autre type de sol dur. La pose simple est la pose de structure la plus préconisée. Elle suppose d’aménager des lambourdes sur cales. On explique comment placer vos lambourdes et pourquoi calculer l’entraxe des lambourdes est important dans le processus.

Lambourdes pour une terrasse de bois : à quoi cela fait référence ?

Une lambourde de terrasse renvoie à la pièce en bois, qui a la forme d’une poutre de faible section, qui est fixée en dessous d’un plancher. En étant perpendiculairement agencées sur les solives, les lambourdes servent à supporter les lames d’un sol de terrasse. Dans le monde du papier peint bois, ces lambourdes peuvent également être utilisées pour créer une ambiance chaleureuse et naturelle dans un espace intérieur en imitant la texture et l’apparence du bois véritable.

A découvrir également : Comment bien choisir son salon de jardin ?

Toutefois, il faut toujours veiller à ne jamais placer les lambourdes directement sur un support. Pour les placer il est judicieux de penser à :

  • des cales auto-drainantes en PVC,
  • des plots pour lambourdes.

Les cales et les plots pour lambourdes aident à ajuster les imperfections de niveau du sol et à ventiler la structure de la terrasse, ce qui lui confère une plus longue durée de vie. Il est conseillé pour favoriser le maintien des solives et des lambourdes en plaçant un plot tous les 3 m2.

A voir aussi : Quelques recommandations pour choisir son portail

Définir la section des lambourdes pour terrasse

La section d’une lambourde équivaut communément à des dimensions comprises entre 38-42 × 60-70 mm en supposant, dans cette formule, que la lambourde soit au minimum d’une épaisseur supérieure de 1,5 fois à une lame de terrasse.

Diviser dans les bonnes mesures la lambourde suppose de connaître la hauteur de soubassement. Le soubassement correspond à la distance qui sépare le sol et le niveau fini de la terrasse. La hauteur de soubassement et la section d’une lambourde sont plus ou moins proportionnelles avec un retrait de quelques centimètres.

Calculer l’entraxe des lambourdes

Lors du montage d’une terrasse, l’espace de séparation entre les lambourdes est une étape déterminante. L’entraxe dépendra avant tout du type de lames utilisées. L’écartement des lambourdes a pour but d’assurer l’inflexibilité des lames de la terrasse. Un entraxe trop faible ne permettrait pas d’établir un plancher de terrasse stable et augmenterait le niveau de dangerosité de l’agencement.

La moyenne veut que la largeur qui sépare les lambourdes soit comprise entre 40 et 50 cm. La valeur de la largeur dépend du matériau en bois qui compose la lambourde : 

  • des lames thermo-chauffées,
  • des lames en bois composite,
  • des lames en bois exotique.

Plus le type de bois de la lame est robuste, plus l’espacement pourra être grand. Par exemple, les lames en bois exotiques peuvent avoir un entraxe approximatif de 50 cm, étant particulièrement résistantes.

Comment calculer l'entraxe des lambourdes pour une terrasse en bois

Fixation des lambourdes sur dalles au sol 

Les lambourdes peuvent être directement aménagées sur les dalles de béton. À cette destination, il faudra utiliser des chevilles à frapper. Leurs mesures dépendent de la hauteur de la lambourde qui, selon la règle admise, doit être de 2,5 x la hauteur de la lambourde à fixer.

La hauteur de la lambourde est aussi soumise à une formule pour son taux minimal : 1,5 fois l’épaisseur des lames utilisées, 6 fois le diamètre de la vis de fixation des planches de bois et un ajout de 10 mm.

Chaque cheville doit être espacée de 80 cm maximum. Lors de cette pose, des cales ou des plots de 5 mm minimum doivent être intercalés à partir de 40 cm. Cet espacement permettra à l’eau de s’évacuer convenablement en cas d’intempéries et de surmonter les irrégularités du sol. La pose des plinthes de la terrasse pourra être par la suite réalisée.

L’entretien d’une terrasse en bois

Une terrasse établie avec un bois de qualité ou en composite ne demande pas un gros effort d’entretien. Un nettoyage attentif devra être réalisé deux fois par an si l’on accepte de voir la teinte du bois s’atténuer et grisailler.

Le choix d’une terrasse composite est plus judicieux puisqu’en effet elle ne nécessitera pas d’entretien spécifique. Pour tout autre type de bois, un dégriseur et d’autres soins devront être appliqués.

Mathias
Afficher Masquer le sommaire