Travaux

Quelles aides en 2021 pour installer une pompe à chaleur ?

21views

Afin d’alléger votre facture de chauffage, il faudrait d’abord connaître les installations éligibles pour avoir une prime énergie. Dans le cadre de la transition énergétique, les pompes à chaleur sont fortement sollicitées pour la rénovation des bâtiments.

Cependant, investir pour remplacer son ancienne chaudière par une pompe à chaleur n’est pas donné à tout le monde. De ce fait, pour aider les foyers financièrement, l’État a mis en place des subventions.

A lire en complément : Pourquoi opter pour une maison clé sur porte ?

Les différentes aides financières de l’État pour l’année 2021

Actuellement, le gouvernement relance un plan qui a été présenté quelques années auparavant. Cela concerne la rénovation énergétique. Il consiste à mettre fin aux passoires thermiques et inciter les contribuables à rénover leurs habitats, mais surtout les installations énergétiques qui constituent chaque foyer.

Lire également : Quel matériau privilégier pour l'isolation de votre logement ?

Pour cela de nombreuses aides sont mises à disposition et tout cela dans le but de réduire de manière conséquente les dépenses en énergie d’un logement. En effet, ces aides permettent d’ alléger le coût des travaux. Pour l’année 2021, plusieurs aides financières sont disponibles.

 Les primes CEE ou Primes Énergie

C’est un dispositif établi par l’État afin d’inciter les ménages à réduire leur consommation d’énergie. Elles sont destinées à tous les ménages sans condition de revenus, afin de protéger les particuliers. Elles ont pour but d’aider les particuliers à faire des économies d’énergie par le biais de travaux de rénovation.

Quand les ménages font réaliser lesdits travaux par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), ils doivent monter un dossier auprès d’un organisme spécialisé. Ce dossier sera étudié au préalable pour voir si le ménage est éligible ou non à cette prime.

Une fois ce dossier validé, les particuliers vont recevoir un certain montant de plus d’une centaine d’euros. Cette somme servira à payer les dépenses liées à l’installation de votre pompe à chaleur. Cela peut être une facture concernant l’installation (matériels ou main d’œuvre).

Elle peut également être versée de différentes manières : versée directement à l’artisan mandaté pour poser votre PAC, versée sous forme de chèque ou sous forme de bon d’achat.

Le chèque énergie

C’est une aide nominative qui a remplacé les tarifs sociaux de l’énergie depuis 2018. Destiné aux foyers dotés de revenus modestes. C’est l’administration fiscale qui se charge de la création de la liste des bénéficiaires. Le chèque énergie est envoyé directement au bénéficiaire.

L’éco-prêt à taux zéro

Le dispositif éco-prêt à taux zéro est un prêt à 0 intérêt destiné aux personnes physiques incluant les propriétaires occupants et bailleurs et les copropriétaires ainsi qu’aux sociétés civiles non assujetties à l’impôt sur les sociétés.

Il est accessible sans condition de ressources, et peut être contractée auprès d’une banque signataire d’une convention avec l’État.

C’est un prêt bancaire à intérêts nuls, car payés par l’État, et sans frais de dossier, pouvant servir à financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement.

C’est donc un dispositif préférentiel pour encourager les ménages à installer un chauffage écologique ou encore isoler thermiquement tout ou partie de votre maison : vous empruntez sans frais, et vos projets peuvent avancer ! Une aubaine pour ceux qui choisissent d’installer une PAC.

L’investissement dans l’éco prêt à taux 0 permet ainsi de financer la pose d’une PAC, dont l’investissement atteint souvent une somme élevée. Le remboursement du prêt se fait sur 15 ans maximum. Aucune condition de ressource n’est requise pour en bénéficier.

Cependant il est plus judicieux de faire la demande auprès de votre banque qui sera en mesure d’accepter ou non votre dossier. Comment en bénéficier ? Rien de plus simple : il vous suffit de vous adresser directement à votre banque et d’en faire la demande !

Les subventions de l’ANAH

L’ANAH ou l’agence nationale de l’habitat propose également de nombreuses primes dans la rénovation énergétique de votre maison ou de votre appartement.

Elle peut proposer une prime pour une pompe à chaleur à destination des ménages modestes et très modestes.

L’Anah propose notamment deux aides non cumulables entre elles :

MaPrimeRénov

Depuis début janvier 2021, MaPrimeRénov est devenue accessible pour tout le monde. Dernièrement, Ma Prime Rénov’ a été fusionnée avec d’autres aides tels le CITE et le programme « habiter mieux agilité » de l’Agence nationale de l’habitat.

L’aide dépend notamment  de la nature des travaux à faire et des revenus des bénéficiaires. Il y aura un forfait spécial pour la rénovation globale d’un logement pour les revenus les plus élevés et intermédiaires. Pour l’installation d’une pompe à chaleur, il est préférable de se renseigner.

Pour prétendre à cette aide il faut :

  • Être propriétaire occupant ou propriétaire bailleur.
  • La maison ou l’appartement doit avoir plus de deux ans et être votre résidence principale
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE.

Habiter mieux sérénité

Toujours dans le but d’améliorer les logements, l’Anah a mis en place ce dispositif qui verse des aides financières aux propriétaires bailleurs, occupants ainsi qu’aux copropriétés en difficulté.

Parmi ces aides, figurent les aides concernant la rénovation énergétique. « Habiter mieux sérénité » en fait partie. Ces subventions peuvent se cumuler avec le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

L’Anah propose aux ménages disposant de ressources modestes cette aide pour la mise en place d’une PAC air-air. Pour en bénéficier, il suffit de faire votre demande en ligne sur le site de l’Anah. Pour être éligible, votre logement doit avoir plus de 15 ans d’ancienneté.

Le dispositif Coup de pouce

Il a pour objectif de permettre aux ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides plus importantes.

En effet, il existe deux sortes d’aide de la prime coup de pouce : la prime Coup de pouce chauffage et la prime Coup de pouce isolation.  Tous les ménages peuvent en bénéficier, sans condition de ressources.

Toutefois, le montant de la prime est calculé en fonction du niveau de ressources du foyer afin d’apporter une aide plus importante aux ménages les plus modestes.

Elle peut être utilisée pour payer : les factures d’énergie (électricité, gaz, chaleur, fioul, bois…) auprès des fournisseurs ; et certains travaux visant à limiter la consommation d’énergie de votre logement.

Une certification pour garantir la qualification des professionnels RGE

En faisant appel à un installateur qualifié RGE, vous pouvez demander de nombreuses aides pour l’achat et l’installation de votre pompe à chaleur.

Installer une pompe à chaleur demande un savoir-faire technique et une très bonne connaissance des normes en vigueur. Car il est nécessaire de faire intervenir un expert pour une révision complète une fois par an.

Le label RGE est attribué aux professionnels de la rénovation énergétique et vient reconnaître leurs compétences. Tout au long de la validité de la certification RGE (4 ans), les experts sont soumis à des audits annuels.

Ces contrôles permettent d’évaluer la pérennité des moyens humains, techniques et financiers de l’entreprise en vue de renouveler le certificat.

En effet,  afin d’obtenir ces aides financières, les chantiers doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement et présentant les qualités requises.

Afficher
Cacher