Actu

Que faire contre un chien qui aboie ?

48views

Les chiens aboient, et bien souvent, cela peut être source de nuisance sonore pour le voisinage. Pourtant, de nombreux chiens ont été élevés dans le but de jouer le rôle primordial de donneur d’alerte. Lorsqu’un chien aboie, il est important de comprendre pourquoi, afin d’adapter sa réponse à l’aboiement.

Pourquoi mon chien aboie-t-il ?

Il existe plusieurs causes aux aboiements. Il faut savoir qu’un chien aboie rarement sans raison particulière. L’aboiement du chien peut être d’origine pathologique, ce qui révèle un déséquilibre dans le comportement. Si c’est le cas de votre chien, il se peut qu’il souffre d’une forme d’hypersensibilité et qu’il ait du mal à trouver son confort émotionnel.

A lire en complément : Quel enduit pour la salle de bain ?

L’aboiement peut aussi être d’origine communicative. Ce dernier cas est le plus fréquent. Ces aboiements sont essentiels pour le chien, qui n’a d’autre moyen de communiquer que son seul aboiement. Le chien s’exprime à la fois par des postures et des aboiements, qui forment une interaction dans leur ensemble.

Comment faire pour que mon chien n’aboie pas ?

Avant de vous aiguiller sur quelques pistes, sachez qu’il est pratiquement impossible d’empêcher totalement un chien d’aboyer. C’est son seul moyen d’expression ! Cependant, il est possible d’agir pour que votre chien aboie moins. Les aboiements de communication, s’ils sont bien gérés dès le départ avec une bonne éducation, peuvent être diminués.

Lire également : Comment peindre un carrelage mural de salle de bain ?

Éduquer son chien 

L’éducation du chien est un processus par lequel il est important de passer, pour établir des règles saines dans le relationnel homme – chien. Un chien surpris, apeuré ou très excité a tendance à beaucoup aboyer. En revanche, s’il est éduqué dans la sociabilisation dès son plus jeune âge, il peut surmonter ces peurs.

Être en contact avec d’autres personnes, voir des véhicules plus souvent ou encore d’autres animaux lui permet de mieux appréhender ses émotions. C’est un apprentissage qui requiert de la patience mais qui est très gratifiant. Lorsque votre chien aboie, tout petit, et sans raison, ordonnez-lui le silence en restant calme. Tout ordre et sa réussite par l’exemple doit être récompensé afin d’activer la relation de cause à effet.

Patience, constance et confiance

Le chien, pour être bien éduqué, doit avoir pour exemple votre patience, votre constance et votre confiance. Utilisez systématiquement le même mot d’ordre. Si votre chien aboie parce qu’il s’ennuie et qu’il n’aime pas la solitude, c’est peut-être un signe que l’habitude de la solitude et de moments dédiés au calme est importante.

Enfin, si votre chien est excité et qu’il est en demande d’interaction, c’est avant tout pour satisfaire un besoin. Dans ce cas, il est important d’y répondre, au risque de briser la relation de confiance que vous souhaitez créer avec lui.

Si vous trouvez que votre chien vous sollicite trop souvent sans raison, vous pouvez cesser le jeu et lui tourner le dos. Les chiens sont des êtres dotés d’une grande intelligence et comprennent rapidement que ce sont ses aboiements qui font que vous vous éloignez de lui et stoppez toute interaction.

Des techniques éducatives simples

Il existe aussi certaines techniques comme des exercices pour lui apprendre à obéir, ou pour lui faire comprendre le message par l’ignorance. Enfin, interagir avec un chien et répondre à son besoin est aussi un moyen de faire stopper un aboiement intempestif.

En tout état de cause, il est contre-productif de lever le ton et de punir le chien lorsqu’il aboie : il ne comprend pas ce comportement et prendra l’habitude d’aboyer de plus en plus.

Il existe des méthodes radicales comme le collier anti-aboiement. Ces méthodes sont extrêmes et déconseillées car elles ne contribuent pas au bien-être animal. Restez simplement à l’écoute des besoins essentiels de votre chien.

Si vous laissez votre chien seul, cela peut créer une angoisse de séparation : habituer son chien dès son plus jeune âge à des moments de solitude peut y remédier. Des éducateurs de chiens et des comportementalistes peuvent vous aider à mieux comprendre votre chien : ne perdez pas patience !